• Christian B.

En mer de Cortés ~ De Puerto Balandra à la Caleta Partida

Mis à jour : avr. 19


Après une nuit bien calme nous levons l'ancre à 9 heures en direction de l'île Espiritu Santo que nous atteignons une heure plus tard.


Il y a des paradis verts, des paradis blancs... et ici c'est un paradis ocre et bleu que nous découvrons alors que nous sommes à 22 milles nautiques à peine au nord de La Paz.

Nous sommes en train de remonter la rive ouest, sous une petite brise de 3 nœuds, les baies sont larges de plusieurs kilomètres, entièrement sableuses, désertes.

Nous essayons de passer le plus près possible de terre, l'eau est aussi claire qu'une eau d'aquarium fraîchement renouvelée et d'ailleurs, sous notre coque, c'est un véritable aquarium !

Nous entrons dans la caleta Gabriel Foyer, l'une des trois profondes baies qui offrent de magnifiques mouillages bien protégés des vents du nord.

En Europe ou dans les Caraïbes, ce genre de mouillage serait défiguré par des hôtels, des restaurants, des discos au bruit intenable, mais ici nous sommes loin de tout, il n'y a rien à part quelques pêcheurs qui vivent dans des abris pendant la semaine et qui rentrent les week-ends chez eux à La Paz.


À 11 h 20 nous mouillons. Des dauphins viennent jouer autour du bateau, des pélicans bruns sont en pêche, de tranquilles poissons ballons donnent l'impression de ne pas savoir où aller, des poissons cornets filent de droite et de gauche pour ne pas être traqués, d'innombrables étoiles de mer décorent les fonds aux couleurs et textures plus surprenantes les unes que les autres.


Nous descendons à terre pour plonger dans une nature sauvage où la présence de l'homme se matérialise uniquement par une ancienne pêcherie abandonnée.


Nous nous baladons au milieu de quelques cactus, alors que le secteur est animé par des serpents et des lézards et prenons alors la mesure de sa splendeur exceptionnelle, cette île est une réserve naturelle !


Plus tard dans l'après-midi pour aller vers l'île Partida et à mesure que nous approchons, des falaises rouges à pic exhibent de majestueux murs volcaniques, droit sortis de l'eau.


Il y a des milliers d'années les îles Espiritu Santo et Partida ne formaient qu'une seule île, mais la paroi du cratère du volcan à l'origine de l'émergence de l'île s'est érodée avec le temps découpant l'île en deux.

Il est à peine 18 heures lorsque l'ancre tombe à pic dans l'une des nombreuses petites criques de la caleta Partida.

C'est sublime...


Date 19/02/2007 Distance 18,5 milles nautiques,


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#caletapartida, #islaespiritusanto #caletagabrielfoyer, #merdecortes, #bajacaliforn