• Christian B.

Le Chemin d'Assise

Mis à jour : avr. 19


Printemps 2011. Il y a moins d'un mois je terminais à Pampelune une traversée de l'Espagne commencée à Séville, enthousiaste, heureux de mon parcours et en pleine forme, n'hésitant pas à faire chaque jour des étapes dépassant allègrement les 30 kilomètres. Pourquoi ne pas recommencer ?

Pendant des siècles, des marcheurs, colporteurs et pèlerins ont traversé l’Europe en tous sens, les uns pour se rendre en Terre Sainte, à Compostelle, à Rome … pour des raisons spirituelles, les autres, des colporteurs, allant ici ou là pour des échanges commerciaux ou encore de simples voyageurs se déplaçant d'une ville à l'autre.

Depuis une quinzaine d"années, on suit ces itinéraires pour goûter aux plaisirs de la marche, des paysages, du silence et de la solitude …

Vézelay-Assise, c'est un chemin balisé et qui connaît, comme d’autres, un engouement en hausse nourri par une soif de découverte et de retour sur soi qui ne cesse de s’étendre.


Depuis Vézelay, le chemin traverse le Morvan, la Bourgogne, les Dombes, la Chartreuse puis remonte la combe de Savoie et la vallée de la Maurienne (une autre proposition depuis la Chartreuse fait franchir la chaîne des Belledonnes) pour traverser les Alpes et continuer en Italie.

Le chemin conjugue une nature souvent sauvage, des forêts, des lacs, de petits villages isolés où l'accueil des habitants est chaleureux.


Il y a souvent de beaux dénivelés à franchir tout en suivant un vaste réseau de chemins où il fait bon musarder à sa guise et profiter, presque toujours seul, de cette nature sauvage.


Mes hébergements l'ont été généralement en gîtes quoi que peu nombreux sur le parcours, d'autres fois chez l'habitant ou à plusieurs reprises dans des établissements religieux mais j'avais aussi fait le choix d'emporter une tente légère et j'ai campé à cinq reprises.


J’ai donc suivi le chemin d’Assise dans sa partie française en m'en écartant parfois.


Je l’ai abandonné dans l'Ain après Lagnieu alors que le chemin proposé grimpe curieusement dans les montagnes du Bugey au lieu de longer le Rhône, un itinéraire pourtant bien plus logique et me semble-t-il plus beau.


J'ai fait quelques détours ici ou là mais j'ai bien aimé ce chemin d'Assise.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#chemindassise, #vezelay, #morvan, #bourgogne #dombes, #chartreuse, #alpes, #maurienne