• Christian B.

GR34 Côte d'Émeraude J08 Port à la Duc → Pléhérel-Plage

Mis à jour : avr. 20


J08 - Mercredi 23/05 ~ Port à La Duc → Pléhérel-Plage 19,5 km

Départ 8 H 35, arrivée 14 H 15, c’est du beau temps mais la brume de mer déborde et envahit la presqu’ile du Cap Fréhel.

Depuis l’aire de stationnement des camping-cars, nous avons rejoint de nouveau la baie de La Fresnaie pour retrouver un sentier bien accidenté, c’est le type même d’itinéraire où on progresse lentement et les 2,6 kilomètres entre Port Saint Géran et le Fort de la Latte se feront en 45 minutes …

Cette partie de la côte jouit de paysages moins esthétiques mais elle accueille de nombreuses bernaches cravants venues ici passer l'hiver.


Au delà de Port Saint-Géran, nous entrons dans le bois de Fort la Latte où la végétation offre un aspect méditerranéen.

Très belles vues sur la mer... avant d'arriver à Fort la Latte, oui lorsque le soleil réussit (péniblement) à percer la brume de mer qui a envahi le secteur.

Au cours du XIX° siècle, le Fort La Latte fut peu à peu abandonné et il était en grande partie en ruines lorsqu'il fut classé Monument Historique en 1925 ; restauré depuis 1931 par la famille Joüon des Longrais, il est ouvert à la visite et de nos jours, ce serait le château le plus visité en Bretagne, après celui des Ducs de Bretagne à Nantes.


Le sentier jusqu'au Cap Fréhel est d'un grand intérêt botanique, sur son sol relativement riche poussent fougères, ronces, aubépines et prunelliers ; plus loin, le grès du Cap Fréhel.

Un phare - perdu dans la brume, il aura le mauvais goût d'apparaître lorsque nous serons plus loin, il sera donc absent de nos photos - y a été construit entre 1944 et 1950, il mesure 33 mètres de hauteur et son feu émis par une lampe halogène de 1.000 W, brille de deux éclats blancs toutes les 10 secondes ; sa une portée est de 53 kilomètres.

Par temps très clair, on peut apercevoir vers l'ouest l'île de Bréhat et vers l'est une partie du Cotentin et les îles Chausey.

Nous nous attardons et observons plusieurs espèces d'oiseaux : guillemots de Troïl, huîtriers pies, cormorans huppés, mouettes tridactyles, goélands marins, et goélands bruns.


Nous continuons à longer les falaises de grès du Cap Fréhel hautes de 70 mètres, falaises au sol recouvert d'une lande rase, de courts ajoncs et de bruyères.

Après le Port du Sud-Est, on retrouve une succession de petites plages si typiques de la Bretagne nord.

Dans l’après-midi, nous reviendrons au cap avec notre véhicule alors que la brume s’est dissipée et nous pourrons observer des colonies de Goélands cendrés en train de couver.

La halte du soir se fera de nouveau sur l’aire de camping-cars de Pléhérel-Plage.


Date 23/05/2012, distance 19,5 km, temps 7 H, arrêts inclus, difficulté T2,

Carte IGN 1016 ET Saint-Cast-Le-Guildo Cap-Fréhel

Topo-guide FFRP N° 345 Côte d'Émeraude

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article précédent Accueil Article Suivant

#bretagne, #gr34, #sentierdesdouaniers #cotedemeraude, #portaladuc #fortlalatte, #capfrehel, #pleherelplage