• Christian B.

Sur la Deutsche Alpenstraße ~ Randonnée au Hochmiesing

Mis à jour : nov. 3


Le Mangfal Gebirge est un petit massif calcaire à l’ouest du Chiemgauer Gebirge, le long de la frontière avec l’Autriche au sud. La vallée de l’Inn constitue sa limite à l’est et le Karwendel Gebirge sa limite ouest.

Hier, nous étions passés à l’Office du Tourisme de Bayerischzell où nous avions fait étape et une charmante dame nous a donnés des indications sur les balades intéressantes dans ce secteur.

L’achat d’une carte détaillée avec les itinéraires à parcourir et une documentation complémentaire nous ont permis de nous faire une idée et d’envisager de gravir le Rotwand, un beau sommet escarpé de 1.885 mètres.

Nous quittons de bonne heure l’aire de camping-cars où nous avons passé la nuit, pour gagner, 5 kilomètres plus loin un parkplatz au petit hameau de Geitau, point de départ de notre bambée alors que le ciel, clair au lever du jour, commence à se charger enveloppant les sommets et laissant craindre pour la suite de la journée.

Le parkplatz (769 m) est quitté à 8 heures pour traverser une petite plaine de deux kilomètres, point d’atterrissage de planeurs puis, dans une forêt de hauts sapins, c’est une piste caillouteuse qui, très rapidement, s’avère fort raide et si l’effort est intense, le bénéfice est bien là et on fera 570 mètres de dénivelée sur une heure !

La piste s’arrête à la Kleintiefental Alm (env. 1.600 m) et il convient de poursuivre en versant nord-ouest du petit massif que constitue les deux sommets jumeaux, le Rotwand et le Hochmiesing, sur un sentier en lacets pour atteindre le Miesing Sattel (1.705 m), un col entre les deux sommets.

La piste s’arrête à la Kleintiefental Alm (env. 1.600 m) et il convient de poursuivre en versant nord-ouest du petit massif que constitue les deux sommets jumeaux, le Rotwand et le Hochmiesing, sur un sentier en lacets pour atteindre le Miesing Sattel (1.705 m), un col entre les deux sommets.

Le Rotwand est dans les nuages et le sentier qui y monte semble fort escarpé, peut-être même un peu scabreux ( ? ) alors que le Hochmiesing (1.883 m) reste dégagé et le sentier plus confortable ce qui nous conduit à changer d’objectif.

Une sente entre de petits pins noirs d’Autriche très denses nous conduit au sommet et nous le saluons à 10 H 40, alors que de temps en temps, le rideau de nuages s’entrouvre, laissant voir un panorama bien esthétique.

Pour revenir, comme envisagé, nous descendons en versant sud-est sur la Grosstiefental Alm où nous retrouvons une piste caillouteuse, du même style que celle de l’autre versant.

Au Soinsee, nous faisons une pause pique-nique sous un soleil timide, après avoir présenté nos civilités à quelques laitières accueillantes.

Le retour sera sans histoire en suivant une piste bien raide elle aussi.


Date 09/08/2012, distance 18 km, temps 5 h 45 arrêts inclus, difficulté T2, D+ / D- 1111 m, bien balisé.

Carte : Alpenregion Tegernsee Schliersee au 1/30'000 (achetée à l’O.T. de Bayrischzell)

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#hochmiesing, #baviere, #deutschealpenstraße #mangfalgebirge