• Christian B.

En parcourant la Deutsche Alpenstraße

Mis à jour : avr. 18


Je dédie la longue série de billets que je consacre à la Deutsche Alpenstraße à mes amis allemands en particulier à Jörn-Thomas (Dondon pour les intimes).

La Deutsche Alpenstraße est une route touristique qui traverse les Alpes Bavaroises du Nationalpark de Berchtesgaden jusqu'au Bodensee ( le lac de Constance en français ).

L'itinéraire remonte des vallées, longe des lacs, franchit des cols... Parfois, il convient de s'éloigner de la Deutsche Alpenstraße en quittant un peu les montagnes pour aller voir un « schloss » ( un château ) comme celui de Louis II sur Herreninsel au Chiemsee mais ceux de Linderhof ou de Neuschwanstein du même Louis II, ou encore celui de Hohenschwangau de son père Maximilien II, sont sur l'itinéraire.

Surtout, la Deutsche Alpenstraße traverse des villages typiques avec leurs églises à clocher pointu ou à bulbe, leur intérieur baroque parfois rococo ( je n'aime pas trop, j'ai une préférence pour le dépouillement des petites églises romanes, mais il faut admirer le travail des créateurs comme à l'église de Wies classée au Patrimoine Mondial par l'Unesco ), des villages donc avec des maisons aux façades peintes à fresque exprimant les idées religieuses de leurs occupants ou leur activité professionnelle à moins qu'elles ne racontent une histoire, dans ce cas en plusieurs tableaux.

Et puis, en été, plus peut-être en Bavière qu'ailleurs, beaucoup d'animations, des « sommerfest » ou des « dorffest », très animées avec des groupes folkloriques de musiciens et de danseurs alors qu'une proportion importante de la population, y compris chez les jeunes, revêt les habits traditionnels, le « dirndl » pour les femmes, une robe à corset étroit et jupe large superposée à une blouse et couverte d'un tablier ; le « lederhose » pour les hommes, une culotte de cuir s'arrêtant au-dessus ou juste au-dessous du genou, habituellement retenu par des bretelles de cuir, une veste tyrolienne de coupe droite jusqu'aux hanches, un « steyer hut » ou « tegerser hut » qui est un chapeau traditionnel et des chaussures lacées sur le côté.

Par ailleurs, chaque massif ou presque, visité par la Deutsche Alpenstraße, a été l'occasion d'une randonnée ou d'une course en montagne, les Alpes Bavaroises ne manquant pas de possibilités, notamment dans les Karwendel ou dans l'Allgäuer Alpen.

Outre l'itinéraire principal dont on trouve la description plus ou moins détaillée dans bien des guides touristiques, la Deutsche Alpenstraße propose quelques parcours secondaires comme, au départ d'Oberammergau, lesquels sont bien indiqués sur les cartes au 1/150.000 de Freytag & Berndt « Oberbayerische Seen » et « Tirol », les deux cartes se recoupent, mais pas complètement d'où l'intérêt d'avoir les deux.


La route, parfois étroite, n'a pas posé de problème en cet été 2013 - mais il est vrai, je suis un habitué des routes de montagne et mon camping-car est de dimensions modestes - excepté entre le Tegernsee et Mittenwald où, surprise, des panneaux routiers indiquaient que la route vers le Sylvensteinsee (et l'Achensee) n'était pas accessible aux véhicules d'une hauteur de plus de 2,50 mètres. Il a fallu faire le détour par Bad Tölz et le Walchensee, heureusement agréable.


Pour ce qui est des haltes pour la nuit avec mon camion, peu de problèmes, les aires de camping-car sont nombreuses mais assez rapidement saturées dans la partie ouest de la Deutsche Alpenstraße ( entre Mittenwald et Füssen ), ce qui impose d'arriver tôt à l'étape ou préférer les aires de stationnement, voir les « parkplatz » au départ des itinéraires de randonnée.

Deux semaines de découvertes et de balades dans les Alpes bavaroises et il me faudra revenir car il y a tant à voir... Je vais vous raconter mon parcours de cette Deutsche Alpenstraße en août 2012 en une quinzaine de billets.


♦ Un camping-cariste allemand m'a indiqué depuis qu'il s'agissait de travaux provisoires visant à contrôler la solidité d'un barrage !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article précédent Accueil Article Suivant

#baviere, #deutschealpenstrasse

114 vues2 commentaires