• Christian B.

Aux Îles Vierges Britanniques

Mis à jour : avr. 18


Il neigeait sur ma bonne ville d’Annecy alors que je préparais ce billet il y a quelques jours, une neige fine, persistante qui recouvre maintenant la cité et la région d’un manteau blanc. L’hiver arrive bien tôt cette année encore et il est à craindre que nous le trouvions bien long …

Vous rêvez de chaleur, de baignades dans un paysage enchanteur, vous aimeriez vous évader de votre train-train quotidien, alors je vous propose un petit tour aux Îles Vierges Britanniques, un bien joli nom qui m'a fait souvent rêver lorsque j'étais adolescent !

Cet archipel de la Mer des Caraïbes fit le ravissement de Christophe Colomb en 1493 et son admiration lui inspira un seul nom de baptême pour l'ensemble des îles « Les Onze Mille Vierges » se souvenant, parait-il, des 11.000 compagnes de Sainte Ursule assassinées au V° siècle par les Huns.

Ces petites îles n'étaient peuplées que de quelques tribus d'amérindiens et, malgré leur beauté, elles furent dédaignées par les Espagnols plus intéressés par la conquête des territoires riches en or du continent sud-américain; choix finalement néfaste à leurs intérêts car leurs galions lourdement chargés devaient, pour rejoindre les vents portants vers l'Espagne, frôler l'archipel qui devint un repaire de choix pour les flibustiers anglais ou hollandais et pour les boucaniers français.

J'y ai fait une croisière, que j'ai trouvée trop courte tant ces îles sont attachantes, en fin d’hiver 2005 avec le Pen Duick VI, le bateau d’Éric Tabarly… bateau avec lequel nous avons joué aux Pirates des Caraïbes !

Partis de l'Île de Saint-Martin, après une belle traversée de 91 miles nautiques (deux nuits et un jour), nous avons pu découvrir, allant d'une île à l'autre, Tortola puis Anegada, Virgin Gorda et encore Jost Van Dyke, sans compter une halte ici ou là devant une petite île moins connue, un vagabondage nautique d'une dizaine de jours à la découverte de ce petit paradis.

Le retour vers Saint-Martin a été l'occasion d'un détour vers l'île volcanique hollandaise de Saba puis l'île française de Saint-Barth !

Quel bonheur à naviguer dans ces zones et surtout quelle joie à découvrir ce merveilleux bateau qu'est le Pen Duick VI ...


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Montage audiovisuel de 17,04 minutes en cliquant sur l'image ci-dessous

Article précédent Accueil Article Suivant

#ilesviergesbritanniques, #caraïbes, #saintmartin #penduick6, #tortola, #anegada #virgingorda, #jostvandyke, #saintbarth

48 vues3 commentaires