• Christian B.

GR34 Sur la Côte du Goëlo ~ J14 Binic → Plage Bonaparte

Mis à jour : avr. 20


J02 - Dimanche 28/04 ~ Binic → Plage Bonaparte

Départ 8 H 10, arrivée 14 H 45, θ 4°, beau temps mais ciel voilé, se couvrant nettement à partir de 12 heures.

C’est encore un superbe parcours, assez sauvage avec de nombreuses montées et descentes (un randonneur indique dans son récit que de Saint-Quay Portrieux à Bréhec, le dénivelée cumulé atteint les 650 mètres !).


Un tunnel accédant à une promenade agréable nous permet de quitter Binic qui, au 17° siècle, était le port le plus important de la baie de Saint-Brieuc : il armait 12 à 15 navires pour Terre-Neuve en 1612.

Jusqu'à la Pointe des Godelins, le parcours offre de superbes points de vue sur les îles de la côte jusqu'au cap Fréhel, il se poursuit jusqu'à Portrieux en longeant la grève.


Le port longé, des escaliers nous font remonter au sommet des falaises que nous longeons jusqu'à la Pointe du Sémaphore avant d'arriver à Saint-Quay.

Surplombant la mer de 100 mètres, durant la seconde guerre mondiale, il fut occupé par les troupes allemandes, puis devint le bureau de la marine jusqu’en 1958 avant de retrouver en 1979 son rôle de surveillance du trafic des navires dans la Manche.


Passées les habitations de Saint-Quay, la côte jusqu'à la Pointe du Bec de Vir devient rapidement assez sauvage : plus d'habitation, pas de plage mais une côte découpée avec des rochers et assez peu de végétation.


À la Pointe du Bec-de-Vire débutent les falaises de Plouha... vertigineuses, surplombant le littoral de près de 80 mètres au dessus de la Manche.


Les dénivelés deviennent conséquents, faisant descendre à la plage de Port Goret remonter et de nouveau redescendre à la plage du Palus.

Nous remontons à la Pointe de Plouha, elle culmine à 101 mètres au dessus de la Manche !

La pause pique-nique s'est faite un peu plus loin à la Pointe du Pommier, face aux îlots de la Mauve et de Gwin-Zégal qui abritent de nombreux cormorans, goélands et pétrels fulmars alors qu'à son pied est niché un adorable petit port bien typique constitué de pieux en bois enfoncés dans l'eau.


Notre randonnée reprise, Port Moguer est traversé par la grève avant de remonter de nouveau au sommet des falaises, un secteur qui, durant la seconde guerre mondiale, offraient des points de départ discrets pour permettre aux résistants ou aux pilotes abattus de gagner l’Angleterre et des monuments rappellent cet épisode.

La plage Bonaparte, finalement atteinte, est éloignée de la départementale où l’unique autocar du dimanche après-midi passe vers 18 heures, l’autostop s’impose et un sympathique habitant de Saint-Quay nous amène à l’entrée de son village où un jeune couple nous prend moins d’une minute plus tard pour ramener à Binic et à notre véhicule…


En fin de journée, nous gagnerons Paimpol où se presse un monde fou en raison de la « Fête de la Coquille ». On trouvera quand même un point pour poser notre camping-car.


Date 28/04/2013, distance 24,2 km, temps 6 h 35 arrêts inclus, difficulté T2.

Carte IGN 0916 OT Saint-Brieuc

Topo-guide FFRP N° 346 Côte de Granit Rose

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article précédent Accueil Article Suivant

#cotedugoelo, #sentierdesdouaniers, #gr34 #bretagnenord, #binic, #saintquayportrieux #pointedubec, #devire, #pointedeplouha #plagebonaparte