• Christian B.

La Tête du Vallon dans les Grandes Rousses

Mis à jour : avr. 20


Mes amis grenoblois du Club Alpin Grenoble-Oisans avaient mis au programme de leurs activités de ce jeudi de l’Ascension une fort jolie traversée du plateau d’Emparis.

Plusieurs groupes empruntant divers itinéraires pour rejoindre le Chazelet depuis Besse-en-Oisans, un programme qui donnait envie d’y participer d’autant que l’ami Dominique, le G.O. de l’un des groupes, avait choisi d’allonger le menu en passant par la Tête du Vallon !


Ce sommet bien connu des skieurs de randonnée est situé dans la partie sud-est des Grandes Rousses, proche de la lisière du Parc National des Écrins et du plateau d’Emparis, lequel plateau est réputé pour être « LE » plus beau panorama sur le massif et la « reine » Meije, un paradis pour les randonneurs et les amoureux des grands espaces dans cet immense pays d’alpages des Arves .

Nous avons donc quitté Besse-en-Oisans (1.490 m) un peu tard, peu après 9 H 15 et par une piste puis un sentier et nous avons rejoint le petit hameau de Bonnefin (1.721 m, classé et protégé) puis, plus haut, l’Oratoire Saint-Sébastien (1.956 m) et le chalet des Collets (2.044 m).

Passant sous le sommet de la Quarlie (2.322 m), nous avons gagné la crête entre ce sommet et la Tête du Vallon. D’abord en herbe et facile, les 200 derniers mètres se font dans des pentes assez raides et en schistes qui peuvent être glissants.





Du sommet de la Tête du Vallon, superbe point de vue depuis les Aiguilles d’Arves, très proches dans notre est et les sommets de l’Oisans dans notre sud, trop ennuagés à notre goût, mais la Meige a consenti en de courts moments à apparaître.

Après un long arrêt pique-nique, nous avons entrepris la descente versant est, par des pentes encore bien enneigées mais que nous avons pu contourner, avant de rejoindre les ruines du chalet de Rachas (2.351 m) franchissant, non sans un peu de difficulté le torrent éponyme, grossi par la fonte des neiges.

Après une petite remontée, un sentier bien tracé dans des pentes gazonnées nous a conduits à la Baraque de la Buffe (2.005 m).


C’est par une longue piste en terre, coupée par quelques torrents un peu trop impétueux au gré de certains qui auront quelques difficultés à les franchir en cette période de fonte des neiges, que nous avons enfin rejoint le hameau du Chazelet (1.810 m) alors que le ciel qui s’était progressivement chargé de nuages nous a dans la dernière demie-heure fait cadeau d’une belle averse de grêle…

Une belle et longue journée…


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

Article précédent Accueil Article Suivant

#grandesrousses, #besseenoisans #emparis, #chazelet, #teteduvallon