• Christian B.

La Ceinture de Feu du Pacifique #5 La Péninsule Kenaï

Mis à jour : avr. 21


Les années ont passé depuis que je suis passé dans ce coin du Pacifique à l'occasion de deux semaines de vagabondage en voilier mais j’en garde un bon souvenir tant par la beauté des paysages rencontrés que par la sauvagerie de quelques coins visités et aussi quelques mini aventures vécues.


Alyeska, la « Grande Terre » en aléoute, est le plus vaste état américain, sa superficie est de presque trois fois la France.

La mer de Beaufort et l’Océan Arctique marquent sa frontière nord, la mer des Tchoukes et la mer de Béring ses côtes occidentales et le golfe d’Alaska, l’Océan Pacifique baignent sa façade méridionale. À l’est, sa frontière avec le Canada s’étend sur 2.470 kilomètres.

Trois imposantes chaînes de montagnes traversent d’est en ouest la Grande Terre : au nord du cercle polaire, la chaîne des Brooks peu élevée – 1.500 m en moyenne, 2.700 m à son point culminant - sépare les plaines et les plateaux de l’intérieur du piedmont arctique ; la deuxième barrière rocheuse est celle que forme la chaîne d’Alaska dont le point culminant est le Mont Mac Kinley (6.194 m) et la troisième barrière – discontinue - entoure le golfe d’Alaska, découpée en îles (archipel Alexandre, île Kodiak) et en presqu’îles (péninsule Kenaï, péninsule Alaska), elle culmine au Mont Saint-Élie (5.488 m) et au Mont-Logan (6.050 m) si on rattache cette montagne canadienne à la chaîne.

La nature apparaît sur la Grande Terre sous son aspect le plus spectaculaire puisqu’on recense quelques 5.000 glaciers, 48 millions d'hectares de forêts, d’innombrables lacs et 57 volcans, actifs pour la plupart. Ici la Ceinture de Feu du Pacifique mérite bien son nom, les tremblements de terre y sont assez fréquents, celui du 27 Mars 1964 fut le plus fort séisme jamais enregistré en Amérique du Nord (9,2 sur l’échelle de Richter).

La région la plus touchée fut celle du Prince William Sound, les ports de Valdez et de Cordoba furent rayés de la carte, les villes d'Anchorage et Seward furent ébranlées et ce que la secousse, les glissements de terrain et le raz de marée qui s'en suivit avaient épargnés devait être ravagé par le feu. J'ai été frappé de voir dans les rues de Seward des panneaux routiers indiquant vers où se diriger en cas de nouvelles alertes aux tsunamis.

Il s’est écrit que l’Alaska est « trop vaste pour qu’on puisse en faire le tour en une seule vie » mais s’il est bien une région où l’on peut apprécier tous les charmes de la Grande Terre en l’espace de quelques semaines, c’est bien la Péninsule de Kenaï. La beauté et la diversité de ses paysages, la richesse de sa faune marine – j’y ai péché du saumon tous les jours – en font une région assez visitée.

La péninsule Kénaï est formée par un isthme montagneux s'étendant sur 23.000 km² entre le golfe de Cook et le Prince William Sound, les montagnes atteignent 1.050 mètres au Mont Tuli et où les glaciers descendent jusqu'à la mer.

La péninsule est desservie par deux grands axes routiers : la Seward Highway qui relie Anchorage à Seward, sur la côte sud-est et la Sterling Highway qui s'embranche sur la précédente, traverse la péninsule d'est en ouest pour rejoindre la côte occidentale et la longer jusqu'à la petite ville d'Homer.

Mais surtout Seward est relié à Anchorage, la plus importante ville de l'Alaska (la capitale administrative est Juneau, près de la frontière avec le Canada), par une ligne de chemin de fer - qui, à ma connaissance, ne fonctionne qu'en été - très touristique et assez spectaculaire.

Seward est aussi le point d'arrivée de quelques bateaux de croisière qui traversent le golfe d'Alaska en provenance de Juneau ou, plus loin, de la Colombie Britannique via l'Inside Passage. La ville est également le point de départ de petites croisières vers les fjords du Parc National de Kenaï.

C'est de Seward - où nous avions loué un voilier - que je suis parti en compagnie de quelques amis pour une semaine de navigation le long de la péninsule de Kenaï (suivie d'une autre semaine dans le Prince William Sound, j'y reviendrai dans un autre article).


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Montage audiovisuel de 8,43 minutes en cliquant sur l'image ci-dessous


Article précédent Accueil Article suivant

#ceinturedefeudupacifique, #alaska, #seward #kenaipeninsula, #tremblementdeterre