• Christian B.

La Ceinture de Feu du Pacifique #7 L’Inside Passage

Mis à jour : 26 déc 2019


Serré contre la longue et étroite bande côtière du Panhandle (la Queue de la Poêle) sur une distance de 860 kilomètres de long, dont les montagnes alimentent des dizaines de glaciers, l’archipel Alexandre égrène un chapelet d’un millier d’îles et d’îlots nés de la dernière grande glaciation, il y a 15.000 ans. La même disposition continue en Colombie Britannique depuis Prince Rupert – petit port de pèche de 12.000 habitants sur la frontière alaskane – tout le long du détroit d’Hécate jusqu’à l’île de Vancouver.


Formant une barrière aux vents violents du Pacifique nord, l’Inside Passage (le Passage Intérieur) dessine une grande voie d’eau de 650 kilomètres entre Skagway jusqu’à la frontière canadienne, et autant sinon plus entre Prince Rupert et l’île de Vancouver, continuant par les « passages » jusqu’à la capitale de la Colombie Britannique.

Les bras de mer et les chenaux de cet Inside Passage sont bordés de montagnes souvent encapuchonnées de neige, d’où de profondes forêts de cèdres, d’épicéas et de pins Douglas descendent jusqu’à la mer.

Les eaux dans ces chenaux, parfois larges, plus souvent assez étroits, sont calmes si bien que les prospecteurs d’or des années 1870 empruntaient ce Passage Intérieur pour rejoindre les champs aurifères du bassin du Yukon puis après la découverte d’un riche filon dans un affluent de la rivière Klondike.

Aujourd’hui, sur ces eaux tranquilles, surtout dans le sud dans les passages entre le continent et l’île de Vancouver, évoluent des myriades d’embarcations : kayaks et voiliers, péniches, petits bateaux de pèche à la cuiller et au manet, remorqueurs hâlant des trains de flottage ou des barges de ravitaillement et même quelques paquebots de croisière, ferries, cargos et super tankers.

Les forêts denses qui recouvrent les îles des archipels et les flancs des montagnes abritent une faune sauvage, nombreuse et variée : élans, ours brun, chèvres de montagne, loups…

Les mammifères marins - baleines, orques, loutres de mer et otaries s’y laissent plus facilement observer.

Les rois du secteur sont les pygargues à tête blanche qu’on voit planer dans les airs ou tomber en piqué pour attraper un poisson évoluant à la surface des eaux.

Et puis la région est bien sûr le paradis des pécheurs – saumon chinook, saumon argenté (coho), saumon rouge (sockeye), flétans, truites, etc.

Si par ici le volcanisme n’est pas à craindre, ce sont les tremblements de terre et les tsunamis qui sont à redouter. Les données géologiques révèlent que les « grands tremblements de terre » (ceux qui ont une magnitude de 8 ou plus) se produisent dans la zone de subduction Cascadia au large de la Colombie Britannique environ tous les 500 ans en moyenne.

Le tremblement de terre du 28 mars 1964 a provoqué une vague qui a touché l’archipel Haïda Gwaï et l’île de Vancouver où, à Port Alberni, la vague a atteint une amplitude de plus de six mètres, l’épicentre de celui du 28 octobre 2012 d’une magnitude de 7,7 sur l’échelle de Richter se trouvait 200 kilomètres au sud de Prince Rupert.

Je crois me souvenir d'une émission de télé où il était question d'un tsunami dans les temps préhistorique qui avait laissé des traces à des hauteurs inimaginables aujourd'hui. Malgré quelques recherches, je n'ai pas retrouvé sur Internet d'information à se sujet...

Je garde un souvenir ému de cet Inside Passage tant les trois semaines de navigation que j’ai passées dans ces eaux avec quelques amis ont été intenses. Sans doute était-ce parce que je mettais pour la première fois les pieds – si je puis dire – dans les eaux du Pacifique, sans doute aussi parce que Neptune et Éole ont été très complices puisque nous avons eu trois semaines de beau temps et les rares journées qui ont débuté sous un ciel couvert ou dans le brouillard, ont vite retrouvé le soleil, sans doute plus encore parce que j’y ai péché – au sud de Bella Bella – mon premier saumon. J’en avais été si excité que je n’en avais pas dormi de la nuit qui avait suivi !

Montage audiovisuel de 4,55 minutes en cliquant sur l'image ci-dessous

Article précédent Accueil Article Suivant

#insidepassage, #colombiebritannique #princerupert, #oceanpacifique,#saumon

32 vues1 commentaire