• Christian B.

La Via de la Plata #10 De Benavente au Camino Francés

Mis à jour : nov. 2


À Benavente, les pèlerins pour Compostelle partent vers l’ouest pour rejoindre à Tabara le Camino Sanabrés (qu'ils peuvent aussi rejoindre depuis Granja de Moreruela). Quelques-uns continuent sur la Via de la Plata jusqu’à Astorga où ils trouveront le (fameux) Camino Francés qui les mènera à Saint Jacques de Compostelle.

Comme en 2011, je poursuis vers le nord. Je suis arrivé à Alija del Infantado un peu avant midi après avoir marché sur de petites routes en ligne droite, d'une affligeante monotonie heureusement agrémentée par le spectacle des cigognes et des rapaces enroulant des ascendances.

Peu après 7 heures, je me suis levé et une demie-heure plus tard j'ai quitté le village en suivant une petite route goudronnée durant 40 minutes avant de m'engager sur une piste en terre qui courre le long du Rio Izo bordé de saules et que j'ai suivie durant plus de deux heures (j'aurais pu aussi emprunter la piste de l'autre rive). Plus loin, j'ai traversé une jolie lande de chênes verts avant d'arriver à La Bañeza alors que s'aperçoivent au loin les Monts de León bien enneigés.

L'albergue est géré par l'Asociación de Amigos de Santiago de La Bañeza, un beau gîte, bien organisé avec des lits ... d'hôpital réformés (il fallait y penser) et donc remarquablement confortables.

L'église de La Bañeza est intéressante, historiquement parlant. Elle se trouve sur un petit promontoire tout près de l'ancienne gare, sur la plaza San Salvador. Construite au 9° siècle en tant que monastère familial, elle a des origines mozarabes. Sa façade est de style roman et la tour-clocher se trouve au pied de l'abside. À l'intérieur, il y a un magnifique autel baroque qui a été réalisé par Francisco Rivera au 17° siècle, et qui représente Moïse avec les Tables de la Loi, la Trinité et le prophète Élias. C'est un des plus beaux monuments de la région de León.

Ce matin, j’ai quitté l’albergue à 7 heures 45. Comme en 2011, je n’ai pas suivi la Via de la Plata qui part faire un très large détour vers Astorga au nord-ouest mais j’ai rejoint directement Hospital de Orbigo à 20 kilomètres au nord-est, une longue ligne droite mais moins monotone qu’on ne pourrait le penser car on marche sur une piste en terre et herbe, à quelques mètres de la chaussée, tantôt d'un côté de la route, tantôt de l'autre côté, tout en admirant vers le nord le spectacle donné par les Monts Cantabriques bien enneigés et tout aussi enneigés à l'ouest les Montes de León ; le paysage est splendide.

À 11 heures 15, j’ai tourné dans la rue principale d’Hospital d’Orbigo, j'ai retrouvé la Via de la Plata qui rejoint León à l'est (avant de repartir plein nord jusqu’à Gijon), un tronçon commun avec le Camino Francés. Comme en 2011, je suis passé en coup de vent à l'albergue parrochial, ensuite à l’épicerie puis au supermarché proche du pont pour compléter mes approvisionnements avant de continuer en direction de ... León !

En 2011, si quelqu'un m'avait dit que, dans l'euphorie, je marcherais 45,5 kilomètres dans ma journée, j'aurai éclaté de rire. Eh bien si, j'avais rejoint La Virgen del Camino, en banlieue de León ! J'avais alors passé mon après-midi à croiser et saluer ces braves pèlerins qui se détruisent la santé en parcourant le Camino Francés pour se rendre à Santiago de Compostela*. ¡ Hola, Buen Camino ! ¡ Hola, Buen Camino ! ¡ Hola, Buen Camino ... à chaque rencontre !

Mais cette année, j'ai décidé de prendre mon temps, d'être plus sage, de savourer mon plaisir d'avoir une nouvelle fois traversé l'Espagne, cette fois encore du sud au nord. Je vais donc déguster chaque journée si la météo veut bien collaborer et je vais faire mienne cette jolie phrase de Paul-Emile Victor « chaque jour je me prépare à ma joie du lendemain ». Merci P.E.V.

Aujourd'hui, je suis pourtant reparti en plein cagnard pour aller faire étape plus loin, à Villadangos del Paramo, finalement pas bien sage cette étape de 34 km ! Demain matin je rejoindrai León ...

* Certains partent faire ce pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle sans entraînement, en surpoids et avec un sac trop lourd et si 200.000 arrivent bien à Santiago, mais on déplore chaque année une quinzaine de morts sur le Camino Francés !

Carte avec le parcours Benavente → Alija de Infantado - détails techniques - fichier GPS [clic]

Carte avec le parcours Alija de Infantado → La Bañeza - détails techniques - fichier GPS [clic]

Carte avec le parcours La Bañeza → Ospîtal de Orbigo - détails techniques - fichier GPS [clic]



→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format, celles encadrées en jaune sont de mon parcours en 2011, celles encadrées en rouge sont de ce printemps.



Article précédent Accueil Article Suivant

#castillayleón, #benavente, #alijadeinfantado #ospitaldeorbigo, #lavirgendelcamino, #viadelaplata