• Christian B.

Le Lac Nère

Mis à jour : 31 déc 2019


Hier, j’ai laissé l’équipe aller à la découverte des alpages qui dominent le col des Bordères (1.156 m), ils ont réalisé une jolie petite boucle qui emprunte le GRP Tour du Val d’Azun à l’aller et le GR10 – celui qui traverse la chaîne des Pyrénées - au retour. Quant à moi, je me suis autorisé une journée de repos rendue d’autant plus nécessaire que mes chevilles fort peu coopératives depuis mon dernier trek sur le Chemin de Saint Guillem, manifestent un profond désaccord face au traitement infligé par ma dernière balade. J’ai passé la journée à dévorer le dernier Dona Leon.

Aujourd’hui, le programme - le sacré saint programme - prévoit d’aller au lac Nère (2.143 m) une longue balade de 18 kilomètres en aller/retour dans la vallée d’Estaing, depuis le lac éponyme et comme la longueur de la balade plus un bon dénivelé (1.107 m) ne font pas bon ménage avec la canicule, le départ s’est fait aux aurores alors que la température frisait les 7° !

Nous avons donc rejoint le lac d'Estaing (915 m), où nous avons laissé notre véhicule sur le petit parking proche du camping municipal, mais nous aurions pu continuer quelques centaines de mètres sur une piste en terre, laquelle piste mène en trois-quart d'heure au pont de Plasi (1.323 m) en une pente légère permettant de s'échauffer.

C'est ensuite un sentier en lacets réguliers dans une forêt de pins et de hêtres jusqu'à déboucher sur un replat (limite du parc national). Le sentier devient caillouteux à souhait, un truc peu agréable mais ce sont les Pyrénées ! Deux isards se sont montrés avant de détaler.

De replat en replat, nous avons atteint le petit lac de Langle (1.605 m) puis celui, plus grand, le lac du Plaa de Prat (1.656 m) et un peu plus loin, la cabane du même nom.

De là, la grimpée devient soutenue presque sans discontinuer.

Nous avons atteint le lac Nère à 12 heures 50 alors que la chaleur commençait à se faire sentir.

Longue halte pique-nique au bord du lac les pieds dans l'eau, glaciale mais si bonne pour les pieds et les chevilles.

Nous avons pris tout notre temps durant la longue descente, cherchant l’ombre pour des arrêts nombreux …

Encore une belle journée en montagne !

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


Article précédent Accueil Article Suivant

#valdazun, #parcnationaldespyrénéesoccidentale #pyrénées,#estaing, #lacnère