• Christian B.

Le Mont Coin

Mis à jour : nov. 1


Il avait neigé au milieu de la semaine dernière mais Dame Météo prévoyait une belle journée ce samedi 17 octobre. Il fallait en profiter mais la question était de bien choisir où aller pour ne pas patauger dans la peufe pendant des heures ! Et pour la même raison, éviter d'aller trop haut en altitude ?

Finalement, après une longue réflexion, la consultation de quelques topo-guides et sites Internet, j’avais choisi de rejoindre les chalets de Laval (1.650 m) depuis le village de Granier en Tarentaise pour aller au Mont Coin (2.539 m).

Notre véhicule laissé sur un parking devant les chalets de Laval, nous commençons par gagner le refuge de la Coire (2.059 m) puis un peu plus haut le Cormet d'Arêches (2.109 m), par un sentier recouvert d’une légère couche de neige où les traces des hôtes du secteur étaient nombreuses.

Ensuite l'ascension s’est faite les pieds dans la neige mais sans difficulté par la Croix du Berger (env. 2.200 m) et le Plan de la Marmotte (2.271 m) permettant de profiter d'un panorama exceptionnel sur les grands massifs alpins, dont le Mont-Blanc proche bien qu'encapuchonné dans un nuage annonciateur de l'arrivée d'une prochaine perturbation.

Curieusement, certains sommets étaient restés, sans doute par un effet d'un vent soutenu, en grande partie dégarnis de neige telle la longue crête de la Roche Parstire qui s'étire vers le nord jusqu'au col du Pré ou encore le Grand Mont d’Arêches (2.639 m)…

Après le Plan de la Marmotte, la montée bien pentue vers le Mont Coin, s’est avérée parfois peu évidente la couche de neige tombée recouvrant la trace mais quelques balises (jaune) et quelques cairns plus le flair du vieil alpiniste – qui s’interrogeait quand même par moments – ont permis de rejoindre le sommet, après trois bonnes heures de marche.

Du sommet le panorama à 360° est superbe n'offrant que des sommets enneigés !

La vue portait loin et si au nord-est le Mont-Blanc était bien proche, vers le sud au-delà des sommets de la Vanoise, il était possible d'apercevoir la Meige et la Barre des Écrins. Et puis quelle vue plongeante sur le vallon de Treicol et la Pierra Menta.

Une raide descente mène rapidement au col du Coin (2.398 m) mais la quantité de neige tombée dans le secteur entre 2.200 et 2.500 mètres (entre 15 à 30 centimètres) m’a amené à renoncer à la descente envisagée, devenue trop aventureuse, préférant revenir au Plan de la Marmotte pour descendre ensuite tranquillement dans le vallon de Plan Brunet (2.205 m) et rejoindre par une piste caillouteuse pratiquement déneigée le refuge de la Coire et de là, notre point de départ aux chalets de Laval.

La balade terminée, il a bien fallu rentrer…


Date 17/10/2015, départ 9 H 25 retour 15 H 05 temps 4 h 05 (plus arrêts), distance 12,6 km, difficulté T2, D+ / D- 901 m,

3532 OT Massif du Beaufortain

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#beaufortain, #tarentaise, #granier, #savoie #montcoin, #refugedelacoire, #chaletsdelaval #cormetdarêches, #pierramenta

34 vues2 commentaires