• Christian B.

La Fondation Gianadda à Martigny

Mis à jour : nov. 1


Au début des années 1970 l'architecte Léonard Gianadda envisage de construire une tour de 16 étages avec 72 appartements à la périphérie de la ville de Martigny dans le Valais (Suisse). Le terrain situé en zone historique sensible fait l'objet de fouilles archéologiques.

Aux nombreuses pièces de monnaie antique découvertes sous deux mètres de limon, succède l'apparition émouvante des vestiges d'un temple gallo-romain.

Le permis de construire est pourtant accordé avec le droit de raser les vestiges.

Léonard Gianadda ne pouvant se résoudre à détruire s'est demandé comment il pourrait conserver ce sanctuaire.

Une tragique circonstance allait apporter la réponse. Le décès de son frère Pierre suite à un accident d'avion l'incite alors à créer un musée autour du temple lié à une fondation en souvenir de Pierre.

Au cours des 40 années qui ont suivi, les buts de la fondation sont spectaculairement mis en œuvre

· perpétuer le souvenir de Pierre Gianadda

· assurer la conservation et la mise en valeur des vestiges du temple gallo-romain

· contribuer à l'essor culturel et touristique de Martigny

Désireux de rendre la fondation vivante et dynamique, Léonard a réussi à tisser au fil des ans des liens forts avec des personnalités du monde de l'art et de la musique : Maurice André, Teresa Berganza, Isaac Stern ou Cecilia Bartoldi se sont produit au milieu des Picasso, Rodin, Modigliani, Matisse, Manet, Van Gogh ou Chagall.

Dans l'enceinte de la Fondation on trouve en fait quatre musées :

· À l'étage, porte d'entrée dans la fondation, ce sont des vestiges de l'ère gallo-romaines qui ont pris place,

· Au rez-de-chaussée, s'organisent des expositions temporaires,

· En sous-sol s'exposent de vieilles voitures dont certaines sont des pièces uniques,

· À l'extérieur, dans un vaste parc, sont exposées des sculptures.

Cela fait longtemps qu'à chacun de mes passages à Martigny je m'arrête pour découvrir et admirer les œuvres exposées (expositions temporaires). À l'occasion, je suis également venu pour quelques concerts... Et depuis une quinzaine d'années, j'ai fait le pas supplémentaire d'apporter ma contribution d'Ami de la Fondation.

Merci Léonard, pour tout ce que la fondation a apporté à ma culture bien limitée.

Nota : Les photos ont été prises à l'occasion de l'exposition « Matisse et son temps » en Octobre 2015. Pour l'anecdote, j'avais demandé l'autorisation de photographier ce qui m'a été fort gentiment accordé mais lors de mon parcours j'ai eu droit à quelques désagréables réflexions de personnages persuadés que je n'en avais pas le droit !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#suisse, #valais, #martigny, #fondationgianadda #matisse, #picasso, #léonardgianadda