• Christian B.

Pâques à Piana degli Albanesi

Mis à jour : avr. 22


Dans la montagne, à 22 kilomètres au sud de Palerme, sur la route de Corleone, Piana degli Albanesi (Hora e Arbëreshëvet enarbërisht), gros bourg de 6.200 habitants, est une véritable curiosité.

À la fin du XV° siècle, il accueillit des albanais chassés par l'invasion turque dans les Balkans. Tout en s'intégrant parfaitement, ils parlent encore leur langue, l'arbërisht (en témoignent les plaques bilingues du nom des rues). Par ailleurs, ils pratiquent une religion de rite orthodoxe grec.

La Chiesa Santa Maria Odigitria (Klisha Shën Mëria e Dhitrjes te mali en arbërisht), patronne de la cité, a été construite en 1607, reconstruite et agrandie au milieu du XVII° siècle sous la direction de Pietro Novelli, sa mince et majestueuse coupole octogonale domine la ville de sa masse élégante.


Son chœur est fermé par une belle iconostase comme celui de la Cattedrale San Demetrio Megalomartire di Tessalonica (Kryeklisha e Shën Mitrit i Madhi Dëshmor), bâtiment à trois nefs séparées par deux majestueuses colonnes de marbre, dont les fresques de l'abside peintes par Pietro Novelli (1644) respectent le canon byzantin.


La Chiesa di San Giorgio Megalomartire (Klisha Shën Gjergji i Madhi Dëshmor) se compose d'une nef unique, avec une voûte en berceau, où domine une fresque de Saint-Georges en gloire, du XVIII° siècle. La nef est étrangement tournée vers l'ouest, une peinture, fausse mosaïque, représente le Christ Pantocrator.


Les cérémonies solennelles pour marquer les célébrations de Noël (Krishtlindje), les rites de la grande Semaine Sainte (Java e Madhe) et Pâques (Pashkët), selon la liturgie orientale, sont célébrées en costumes anciens traditionnels brodés d'or et à Pâques, les habitants parcourent les rues de la cité en offrant des œufs bénits peints en rouge, en signe de fraternité. C'est pour voir tout ça que je suis arrivé ici sous un ciel gris qui augurait mal de la suite.


Le lendemain matin, avec un camping-cariste italien, nous avions compris que les festivités commençaient dimanche matin, à 8 heures ! En fait, à cette heure, c’est une messe de Pâques en rite catholique byzantin qui est célébrée à la Chiesa di San Giorgio Megalomartire devant 70 femmes de noir vêtues et 4 ou 5 hommes. J'étais le seul touriste !


Dès 9 h 45, la cathédrale est ouverte et j’y pénètre avec nombre de fidèles ou de touristes (j’y ai vu à nouveau l’équipe de télévision japonaise rencontrée à Trapani !). Grande cérémonie en rite orthodoxe grec avec le métropolite et 5 ou 6 accesseurs, une cérémonie qui va durer plus de 3 heures dans une cathédrale pleine à craquer.

À l’issue de l’office, en raison de violents grains de pluie, c’est à l’intérieur de la cathédrale et non sur l’estrade prévue sur la place du village que nous nous sommes réfugiés pour la présentation des vœux de Pâques, avec les femmes, les jeunes filles et surtout les enfants en costume traditionnel et distribution d'œufs peints.

Superbe et étonnant ! Gëzuar Pashkët (Bonnes Fêtes de Pâques) !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#sicile, #pianadeglialbanesi, #pashket #chiesasantamariaodigitria #cattedralesandemetriomegalomartireditessalon #chiesadisangiorgiomegalomartire