• Christian B.

Mon printemps portugais sur la Rota Vicentina

Mis à jour : oct. 31


Octobre 2009, voilà un bon mois que j'ai quitté nos Alpes pour un voyage en camping-car au Portugal et après avoir longé la côte depuis le nord du pays me voici au Cabo São Vicente, le point le plus extrême du sud-ouest de l'Europe. Ici la terre se marie avec la mer et le ciel...

Le site est superbe, un éperon rocheux 60 mètres au-dessus des eaux, marqué par un phare que tout navigateur allant du nord de l'Atlantique vers la Méditerranée se réjouit d'apercevoir.

Mais aussi, un piège à touristes avec un parking et des marchands ambulants. Heureusement, les falaises sont superbes sous le beau soleil, nombreuses sont les grottes dans les falaises et voir les pêcheurs sur l'extrême bord des falaises avec de très longues cannes à pêche surprend... Je me suis demandé alors s'il n'existait pas des sentiers permettant une randonnée de plusieurs jours le long de cette superbe côte.

Printemps 2013. Les années ont passé, à l'occasion d'une recherche sur Internet pour répondre à une question posée sur un forum de randonneurs, j'ai découvert l'existence toute récente d'une certaine Rota Vicentina qui commencée à Santiago de Cacém 200 kilomètres plus au nord prend fin ici à ce Cabo São Vicente (l'itinéraire a été balisé en 2013). Depuis, je n'ai eu de cesse de vouloir aller le parcourir d'autant qu'il est encore peu connu et qu'on ne risque pas d'y croiser la foule.

La Rota Vicentina, c'est un réseau de sentiers de randonnée au sud-ouest du Portugal donc, le long ou proche d'une côte superbe. Elle comprend en fait deux sections entre lesquelles il faut choisir bien que certains tronçons sont communs, la route historique et le sentier des pêcheurs.

Elle offre une aventure exceptionnelle à vivre entre deux mondes, entre une culture vivante et rurale authentique et un littoral sauvage étonnant dans le parc naturel de l'Alentejo puis dans l'Algarve.

La Route Historique traverse en retrait de la côte quelques petites villes ou villages suivant un itinéraire rural chargé de plusieurs siècles d’histoire.

Composée principalement de pistes rurales, c’est un GR classique, avec des étendues de forêts de chêne-liège ou d'eucalyptus, des chaînes de montagnes peu élevées, des vallées, des rivières et des ruisseaux, des parterres de fleurs, un véritable voyage à travers le temps, la culture locale et une nature sauvage. Elle se parcoure normalement en 11 étapes sur 220 kilomètres.

Le Trail des Pécheurs (Trilho dos Pescadores) longe la côte en 4 étapes, il suit les sentiers utilisés par les habitants pour se rendre aux plages et aux sites de pêche.

C’est une piste unique le long des falaises, avec beaucoup de sable, piste qui ne peut être parcourue qu’à pied, et plus exigeante d'un point de vue physique.

Un défi avec un contact permanent avec les vents de l’océan, le paysage rude d'un littoral naturel sauvage et puissant.

En combinaison avec la route historique, c'est donc 12 étapes d'une moyenne de 20 kilomètres par jour qui s'offre à nous car pour une fois, dans un long trek, je ne serai pas seul et je vais faire découvrir ce superbe Rota Vicentina à trois de mes compagnons de bambées.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article précédent Accueil Article Suivant


#portugal, #alentejo, #algarve, #costavicentina #rotavicentina, #trilhodospescadores