• Christian B.

En Haute Maurienne

Mis à jour : oct. 31


Au-dessus de Bonneval-sur-Arc, le secteur du Pont de la Neige (2.528 m) près du col de l'Iseran (2.770 m) offre plusieurs jolies balades en ski de randonnée faisables tard en fin de saison.

On y arrive très vite en remontant la vallée de la Maurienne jusqu'à Bonneval sur Arc.

Ensuite, la route d'accès au col de l'Iseran est déneigée plus ou moins tard, normalement dans le courant du mois de Juin. Avecmes vieux complices Edilio et Roger, parfois accompagné de Conrad le frère d'Edilio, nous avons souvent clôturé notre saison d'hiver par des balades courtes mais réservant habituellement une excellente neige.

C'est le cas du vallon qui, remontant vers le petit glacier de la Jave, propose de belles pentes orientées Nord donnant accès à plusieurs sommets, il suffit de choisir : l'Ouille de la Jave, l'Ouille des Trétêtes ou encore celle du Grand Fond vers laquelle nous nous sommes dirigés en ce premier jour d'été.

La météo, si capricieuse depuis des jours, semblait plus optimiste et mon vieux compagnon Edilio m'a engagé à retrouver nos belles années en allant y laisser nos traces.

Partis ce matin bien avant le lever du jour, c'est un ciel totalement dégagé et une température fraîche ( 5° ) que nous avons trouvés au départ du petit parking au bord de la route, mais sans vent, m'autorisant d'avancer en tee-shirt.

Au cours de la montée, un lièvre variable avait laissé son empreinte...

Mais pour les humains, un solitaire parti une bonne heure avant nous avait fait une bonne trace dans une neige tassée, en cours de transformation...

Les pentes sont rarement raides et la série de croupes qui portent au sommet est débonnaire.

Magnifique point de vue sur les sommets très proches, l'Ouille de la Jave (2.831 m) et l'Ouille des Trétêtes (2.948 m), ainsi que sur la vallée qui mène au Col de l'Iseran. Vers le Sud, de l'autre côté de la vallée, le fier Albaron (3.637 m) nargue le skieur de randonnée lui rappelant quelques aventures. En ce mois de Juin, tout étant encore enneigé, notre halte pour admirer le paysage aura été un peu courte...

La première partie de la descente dans quelques centimètres de neige poudreuse sur un fond dur s’est avérée très agréable et nous avons croisé nos godilles.

Plus bas, la neige en cours de transformation est devenue plus délicate demandant de l’attention.

Mais quel bonheur d'être enfin en altitude !

​​​​Distance 5,3 km, temps 2 h 10 arrêts inclus Difficulté : PD, S2 D+ & D- 418 m

Carte IGN 3633 ET TIGNES.VAL D'ISERE HAUTE MAURIENNE

Carte avec le parcours → - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article Suivant

#savoie, #maurienne, #bonnevalsurarc, #iseran #ouilledelajave, #lièvrevariable #ouilledugrandfond, #skiderandonnée, #ouilledetrétêtes