• Christian B.

Deux sommets au lieu d'un ~ Le Roc des Tours

Mis à jour : avr. 22


Une petite bise glaciale m'a fait inviter mes deux amis à redescendre au collet pour y pique-niquer.

Nous y avons été accueillis par un bouquetin - un survivant de l'infâme massacre initié par un préfet incompétent qui a été déjugé par sa hiérarchie - qui ne s'est pas laissé impressionner par l'approche du photographe...



Le soleil, le plaisir d'être là en montagne, moment agréable s'il en est, m'ont incité à proposer à mes amis de grimper jusqu'au Roc des Tours (1.994 m), une montée d'une centaine de mètres qui en fait un peu plus car il faut traverser en montant et descendant un incroyable lapiaz.



La montée sera un peu rude pour Françoise mais nous nous sommes retrouvés au sommet en compagnie de quelques autres randonneurs.



Je ne connaissais pas la descente directe du Roc des Tours sur les chalets de La Gaudinière, j'en ignorais même l'existence jusqu'à il y a peu et la carte IGN du coin ne l'indique même pas.

Pourtant c'est un parcours superbe, une vague trace parfois balisée d'une peinture bleue presque toujours effacée qui s'insère entre les rochers de l'arête dominant d'un côté un invraisemblable amas de roches et de l'autre une belle falaise, imposant de franchir de courts passages d'escalade peu exposés.


Après 300 mètres nous avons retrouvé les alpages fleuris et une trace perdue dans les hautes herbes nous a conduit aux chalets de La Gaudinière.

Salués par des gypaètes, la halte aux chalets nous permettra de savourer une balade qui de courte au départ a pris de l'ampleur au plaisir de tous.

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#hautesavoie, #aravis, #bornes, #legrandbornand #lechinaillon, #aiguilleverteduchinaillon #rocdestours