• Christian B.

Pablo Picasso ~ L'Œuvre ultime à la Fondation Gianadda

Mis à jour : oct. 31


Mes amis et ceux que j'aime sont la source directe de mon inspiration. Pablo Picasso

Riche de plus d'une centaine d'œuvres majeures, l'exposition Pablo Picasso - L'œuvre ultime - Hommage à Jacqueline propose un magnifique « voyage » au sein de l'abondante production artistique des vingt dernières années du peintre espagnol, né en 1881 à Málaga et décédé en 1973 à l'âge de 91 ans à Mougins, en France.

En hommage à Jacqueline Picasso, sa dernière épouse et égérie, disparue voici trente ans, le 15 octobre 1986, la Fondation Pierre Gianadda présente un ensemble exceptionnel de peintures, gravures et sculptures qui « chantent » l'œuvre de Picasso.

Cette exposition révèle combien sa création fut exaltée par l'amour de sa femme, rencontrée en 1952 et épousée en 1961. Elle a, déclare Picasso, le don de devenir peinture à un degré inimaginable.

Celle qui fut la seule de ses nombreuses compagnes à partager vingt ans d'existence quotidienne lui servit de modèle et de référence en permanence, impulsant un élan créatif sans précédent.

Au fil d'un parcours chronologique et thématique, l'exposition dévoile des œuvres incontournables provenant du fonds de famille de l'artiste, des plus grandes collections publiques (Musée Picasso Paris, Musée National d'Art Moderne - Centre Pompidou Paris, Museu Picasso Barcelone...) et de collections particulières, qui témoignent de la diversité et de la créativité foisonnante de cette dernière phase.

Durant les dix premières années de cette période, Picasso revisite avec audace les maîtres du passé tels que Delacroix, Manet, Poussin et David, avant de s'atteler au thème du peintre et de son modèle, toujours inspiré par la vénérée Jacqueline.

Au cours de la dernière décennie, dans son atelier de Mougins, ce travailleur inlassable se recentre sur l'essentiel en explorant les figures archétypes de la femme (le nu), de l'homme (mousquetaires et homme à la pipe) et de l'artiste vieillissant, dans un hymne à l'amour, à la vie et à la création.

Cette superbe exposition offre ainsi un regard renouvelé sur son univers empreint d'ardeur et sous-entendu jusqu'à la fin par une innovation formelle constante.

Texte de Julia Hountou, curatrice de l'exposition

Exposition du 18 juin au 20 novembre 2016 à la Fondation Gianadda à Martigny (Valais)


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder ce court montage audiovisuel ( 4,07 minutes ) ci-dessous.

Article précédent Accueil Article Suivant

#valais, #martigny, #fondationpierregianadda #pablopicasso, #jacquelinepicasso