• Christian B.

La Pierre aux Pieds

Mis à jour : avr. 23


Depuis 1911, la Pierre aux Pieds est un monument historique classé ; on ne connaît toujours pas l'origine des 82 empreintes de pieds gravées sur un imposant bloc rocheux qui se dresse solitaire à 2.741 mètres sous le sommet escarpé du Grand Roc Noir (3.582 m).


Des chercheurs estiment que cette pierre date de l'ère glaciaire entre 700 et 200 ans avant J.C. Entre 80 trous, 82 petites empreintes de pied modèlent la surface du bloc.

Toutes les empreintes sont dirigées vers l'est d'où le soleil jette ses premiers rayons dorés sur l'alpage.

Des rites religieux se sont-ils déroulés ici ? Un culte du soleil ? Y a-t-on adoré un quelconque dieu de la montagne ? Le mystère reste entier ...

Nous avons laissé au hameau du Collet notre véhicule sur le minuscule parking (1.787 m) devant la chapelle Marie-Madeleine pour suivre, alors que le soleil arrivait à peine, le GR5 qui grimpe en lacets escarpés s'insinuant spectaculairement dans la falaise dominant la vallée de l'Arc.

Trois cent mètres plus haut, après être passé devant des chalets d'alpage en ruine, le GR débouche dans les prairies puis gagne la chapelle Saint-Antoine (1.752 m), alpages aux noms curieux La Fesse d'En haut, la Fesse du Milieu ou encore la Fesse d'En-Bas.



Après être passé devant le refuge PNV de Vallonbrun (2.272 m), c'est une longue traversée en balcon plus ou moins vallonnée qui nous a fait passer devant quelques chalets d'alpage implantés dans la pente où s'ébattaient de nombreuses marmottes.


Après deux bonnes heures, le GR est abandonné pour suivre un sentier bien marqué qui traverse la combe du ruisseau du Diet, monte vers le replat des Marmottières (2.500 m).


Il franchit ensuite en lacets par des vires astucieuses la falaise dominant les pentes.


Après trois bonnes heures de marche, nous sommes enfin arrivés dans un alpage isolé au milieu duquel se trouve ce témoignage d'un temps lointain.


De la solitude du lieu s'ajoutant à ces marques venues d'un autre âge émane une ambiance étrange amplifiée par les nuages de condensation qui envahissaient par moment tout le secteur...



Distance 15,3 km, temps 6 h 20 arrêts inclus Difficulté : T3 D+ / D- 1.135 m sentier montagne

Carte IGN 3633 ET Tignes-Val d'Isère-Haute Maurienne

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article suivant


#savoie, #maurienne, #anslevillard #pierreauxpieds, #vallonbrun