• Christian B.

Le Passo di Lucendro

Mis à jour : avr. 23


Aux confins du Valais et des Grisons, les Alpes Lépontines s’étendent depuis le col du Simplon (2.008 m) jusqu’au col du Splügen (2.113 m) offrant une panoplie de sommets, moins prestigieux que ses voisins des Alpes Pennines (Valaisannes) ou de l’Oberland bernois mais qui ne manquent d’intérêt : Blinnenhorn (3.374 m), Pizzo Rontondo (3.192 m), le Piz Medel (3.211 m) ou le Rheinwaldhorn (3.402 m)…

Je suis déjà passé par Andermatt, en hiver ou plutôt au printemps, il y a longtemps à l’occasion d’un raid à skis, aussi je souhaitais profiter de l’occasion qui me faisait revenir ici pour programmer une bambée dans le secteur.

Nous sommes donc passés à l’office du tourisme pour récupérer de la documentation et une carte pour faire notre balade dans le secteur du Gothard.


Suivant les conseils de la gentille hôtesse de l’O.T. qui avait pris la peine d’imprimer la carte du parcours que nous envisagions d’effectuer, nous avons pris le car postal d’Airolo à 9 h 10.

Le bien aimable chauffeur nous a déposé sous le col du Gotthard dans le Tessin à la sortie de la Galeria Banchi (1.945 m) à 9 h 50 où démarre la balade.

C’est un parcours presqu’horizontal qui nous fait traverser, dans le Haut Val Bedretto, l’Alpe di Fieud jusqu’au chalet d’alpage de Rosso di Fuori, mais ensuite rude montée, au soleil en suivant le Vier Quellen Weg, un sentier bien balisé encore que la piste soit peu marquée, jusqu’au Passo di Lucendro (2.532 m).


Il restait encore quelques névés en face sud et on pouvait craindre de trouver beaucoup de neige dans la descente en versant nord jusqu’au Lago di Lucendro.


On trouvait bien encore un peu de neige sous le col, au niveau de la source de la Reuss, mais nous n’avons en rien été gênés et le parcours a été fort agréable.

Plus bas, le sentier mieux marqué se faufile entre des barres rocheuses, mais c'est sans difficulté.


Après avoir contourné le Lago di Lucendro, nous avons rejoint le Col du Gothard (2.091m) où nous n’avons pas eu à attendre bien longtemps avant de reprendre l’autocar postal qui nous a ramené à Andermatt.


Distance 11,9 km temps 4 h 45 Difficulté : T2, un passage T3, Dénivelée : D+ 600 m D- 455 m, sentier montagne peu marqué. Carte : CNS Gotthard 1/25’000

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article suivant


#valdeconches, #grimselpass, #furkapass, #uri #andermatt, #saintgothard #passodilucendro, #valbedretto