• Christian B.

Atlantic Odissey ~ Atlantique Sud #1

Mis à jour : avr. 13


Vendredi 28 mars (J20) vers le nord

J’ai eu du mal à m’endormir hier au soir car le Prof. Molchanov a entamé une partie de rock and roll soutenue qui a duré toute la nuit. Au milieu de la nuit, ciel clair étoilé, un peu plus couvert au lever du jour. Je manque la photo du lever de soleil de peu à 6 heures 15 après que Morten ait annoncé la météo du jour – le vent souffle un bon 8 Beaufort et la mer lève des vagues de plus de cinq mètres - et il confirme la décision de quitter ces lieux finalement peu accueillants de Tristan Da Cunha pour naviguer vers le nord et Sainte Hélène que nous aborderons dans environ cinq jours.


Les déplacements dans les coursives ressemblent aux prestations d’un équilibriste complètement ivre … Deux jours avant l’arrivée à Tristan da Cunha, Chris le jeune hollandais – dans la vie active, il est avocat – grand amateur de photos d’oiseaux ce qui l’amène à passer de nombreuses heures sur les ponts avec ses divers objectifs pour ne pas dire téléobjectifs auprès desquels le télescope du Mont Palomar est à peine plus grand, a fait une chute et ses démis un coude, c’est dire.

Bref, cette journée ne s’annonce pas facile et pour certains compagnons de voyage, le mal de mer va les obliger à garder la bannette ! Mais que la mer est belle sous le soleil et avec les éclairages de ces mers du sud !


La matinée commence pour moi par une visite au bar au cinquième pont, non pas pour y boire quelque chose mais pour une plongée dans la bibliothèque. Je parcours deux livres sur l’Antarctique dont l’un traite principalement de Shackleton, livres en anglais bien sûr. J’aurai voulu trouver une bonne représentation et en bonne grandeur de la fameuse photo de l’Endeavour dans la nuit polaire et pris dans la glace[1]. Recherche vaine pour le moment.

Plus tard, dans l’après-midi, ce sera la seconde partie du film documentaire de la BBC « Blue Planet ». Quant à la soirée, un film était proposé au bar, mais j’ai préféré le calme de ma cabine à écouter de la musique sur mon I-Pod.


Samedi 29 mars (J21) vers le nord

Nuit où j’ai remarquablement bien dormi d’une seule traite de 21 heures 30 à 5 heures 30. Le vent est tombé (force 1 Beaufort) et la mer est presque plate … Température au lever du jour 19°. Nous sommes au 32° de latitude sud et à quatre jours de l’île de Sainte Hélène. Nous marchons à 11,4 nœuds.

Après le petit déjeuner, balade bien agréable sur le pont en tee-shirt bien que le soleil reste par moments caché. La mer a bien changé d’aspect. J’ai retrouvé les mers plates – relativement – aux eaux bleu-vert tirant parfois vers l’émeraude de mes traversées de l'Atlantique à la voile. Tristan est bien la borne frontière entre les quarantièmes rugissants et les eaux subtropicales.

Après une présentation générale des bases scientifiques réparties sur la Terre de Graham et les Shetlands du Sud, l’exposé du jour à 10 heures par Albert concerne « Penguin Resarch », des recherches qu’il a conduites avec deux collaborateurs dans les bases de King George Island et Elephant Island en 1991. Ensuite, nous avons suivi la troisième partie de « Blue Planet ».

Après-midi ensoleillée et chaude, nous nous promenons sur les ponts en tee-shirt et pieds nus dans les tongues. Alors que je relis et complète mon récit de voyage, Morten annonce une baleine dans l’avant du bateau. Bousculade pour aller jeter un œil, mais on ne verra rien car elle a sondé entre temps.

L’habituelle partie culturelle de 16 heures 30 nous vaut, pour nous mettre dans l’ambiance de Sainte-Hélène, de regarder le film Napoléon produit par Gérard Depardieu avec Christian Clavier, première partie sur quatre, ce qui nous mène à 18 heures, peu avant le briefing quasi journalier.

À ce briefing, Don a préparé une surprise pour Morten, il a distribué le texte de la chanson Che Sera Sera adaptée à la situation et lorsque Morten entre dans le bar il est accueilli par un chœur accompagné par Docteur Walter au bandonéon.

Ce fut un bon moment, après quoi Morten nous a donnés des indications sur les trois jours que nous allons passer à Sainte-Hélène, les options que nous pouvons choisir et leur prix après un taxi-tour proposé par l’organisation : Jamestown - Napoleon’s Tomb - Longwood House - Sandy Bay Ridges - Plantation House – Ladder Hill – Jamestown, un circuit de 3 heures 30 à 4 heures 30. Ensuite un Free Diner at Anne’s Place.

Dans les options facultatives, je choisis le Botanical Excursion guidé par un certain George Benjamin, un circuit de 5-6 heures pour un prix de £ 23,50 pour 10 personnes minimum. Je prends également le Hike to the peaks encadrée par Vincent Williams d’une durée de 4 heures 30 pour un prix de £ 20 (minimum 10 personnes).

Par ailleurs, Morten nous demande de lui préciser dates et heures ainsi que le N° de nos vols à la fin de notre croisière qui sera pour la plupart des britanniques, l’île de l’Ascension et pour les autres Praia dans l'archipel du Cap Vert.

En soirée, il est proposé une présentation par Troels de « Save the albatrosses » l’action entreprise pour éviter leur disparition due à la pêche en mer. Comme les autres soirs de cette semaine, je n’ai pas assisté mais pris la direction de ma couchette.


Écrit en mer le 30 mars 2008


[1] Je vais enrager ce soir lorsque je vais apercevoir Donald arborer un tee-shirt noir avec la fameuse photo devant !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant


#tristandacunha, #sainthelena #atlantiquesud, #professormolchanov