• Christian B.

La Boucle des Passerelles de Saint Jean d'Arvey

Mis à jour : janv 4


À deux pas de Chambéry, dans les premiers contreforts des Bauges le large cirque calcaire allant du Nivolet (1.647 m) au Roc de Torméry (1.135 m) en passant par le Mont Margériaz (1.845 m) et la pointe de la Galopaz (1.681 m) est sillonné par de nombreuses rivières.

La Leysse et le Pontet descendent ainsi des contreforts du Mont Margériaz, la Reysse et la Ternèze dévalent les pentes de la Galoppaz, la Doria, d’abord souterraine au niveau du plateau de La Féclaz, surgit sous le Nivolet et donne naissance à un torrent impétueux qui vient rejoindre la Leysse à l’entrée de l’agglomération chambérienne.

Ces torrents aux gorges profondes et aux nombreuses cascades abritent la truite fario, poisson roi de ce type de cours d’eau. Les vestiges d’anciens moulins le long de la Leysse et de la Ternèze utilisant la force de l’eau rappelle que les habitants étaient autrefois beaucoup plus proches des rivières, lesquelles aujourd’hui disparaissent au fond de combes fortement boisées.

Une bien jolie balade dite « Boucle des Passerelles » fait le tour du plateau traversant quelques ruisseaux par des passerelles amusantes.

En ce jour de mi-novembre, la balade démarre à Saint Jean d'Arvey (560 m), un sentier parfois étroit et raide, rendu boueux par les pluies et la neige des derniers jours nous a conduits à un superbe point de vue sur le Trou de l’Enfer où la Leysse se faufile dans des gorges en faisant des méandres spectaculaires.

La passerelle suspendue du Trou de l’Enfer a été réalisée sur le principe d’une passerelle « himalayenne » : un pont suspendu avec câbles et caillebotis en bois de mélèze à 8 mètres au-dessus de la rivière et pour une longueur de 32 mètres.

Une rude remontée sur l'autre versant nous a amenés au hameau du Chêne d'où le paysage est bien dégagé sur tout le secteur.

De ce hameau une courte descente dans la forêt retrouvée conduit dans le ravin de la Reysse au Petit Moulin lequel est toujours habité.

Plutôt que remonter directement au village de Puygros comme l'y invite le topo qu'on peut trouver sur le site de la commune de Saint Jean d'Arvey, nous avons suivi plein est le talweg de la Reysse jusqu'au hameau des Chaberts et de là par une petite route, le village des Chavonettes (693 m).

Après un court passage sur la route du col des Prés, une piste en balcon nous a amenés à l'entrée du village de Torméroz (712 m) alors que le paysage s'ouvrait laissant admirer le Mont Peney tout proche ou, plus loin, le massif de la Chartreuse.

Alors que le Mont Margériaz nous domine, une nouvelle descente amène à une autre passerelle dite du Moulin Pachoud permettant de franchir la Leysse débonnaire à cet endroit.

Le sentier se transforme vite en piste goudronnée puis nous retrouvons la route du col Plainpalais qui nous a permis de revenir à notre point de départ.

Une balade intéressante, proche de chez moi ...

Distance 13,5 km, temps 4 H 15 arrêts inclus Difficulté : T2, D+ & D- 570 m

Carte IGN 3332 OT CHAMBÉRY Aix -les-Bains Lac du Bourget

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ En cliquant sur les photos puis sur les vignettes qui apparaissent, vous pouvez les voir en grand format

Article précédent Accueil Article Suivant

#chambéry, #saintjeandarvey, #bauges #margeriaz, #montpeney, #leysse