• Christian B.

Foix ~ Le château des Comtes de Foix

Mis à jour : avr. 16


En début d'après-midi, sous le soleil retrouvé, nous nous sommes dirigés vers le Château des Comtes de Foix.

Dominant fièrement la ville du haut de son promontoire rocheux au confluent de l'Ariège et de l'Arget, le château avec ses imposantes murailles et ses trois tours, offre une vue privilégiée sur la ville et les montagnes des Pyrénées.

Mais surtout, il impressionne par son envergure, sa position dominante au cœur de la cité et son état de conservation. Construit dès l’an mil, il fut d’abord une forteresse militaire avant de devenir la demeure des illustres Comtes de Foix.



Malgré le départ de la famille comtale pour la région du Béarn, le château de Foix continua à symboliser la puissance de la lignée des Foix-Béarn et du plus célèbre d’entre eux, Gaston Fébus, auteur du « Livre de la Chasse » qui a fait longtemps référence.

Durant le Moyen Age le château était considéré comme imprenable et bien que souvent menacé par Simon de Montfort durant la croisade des Albigeois où les comtes de Foix protégèrent les cathares persécutés, il ne capitula qu'une fois en 1272 face à l'armée de Philippe le Hardi.


Pendant cette période médiévale le château ne comportait que deux tours: la tour d'Arget au nord qui fut couverte d'un toit au XIV° siècle et la tour carrée centrale.


Au sud de la forteresse, la tour ronde ne fut construite qu'au XV° siècle, plus pour renforcer le prestige des comtes que pour un strict usage militaire.


Contrairement aux autres forteresses ariégeoises, le château de Foix échappa à l'ordre de Richelieu qui demandait sa destruction et il continua d’être le siège d'une garnison jusqu'à la Révolution.

De 1790 à 1862 le château a servi de prison civile et militaire, restauré il abrite désormais le musée départemental de l’Ariège.

Les différentes salles du château sont consacrées à sa construction au Moyen Âge, à son histoire et à celle des Comtes de Foix ainsi qu’à des expositions temporaires.

À notre passage, les thèmes présentés dans ces expositions concernaient l'histoire du Comté de Foix.

Dans la salle des gardes sont notamment présentés les chapiteaux romans du cloître de l'abbaye Saint-Volusien détruit pendant les Guerres de Religion.

Une salle de la tour carrée est dédiée au roi Henri IV, dernier comte de Foix. Son lit y serait exposé mais nous ne l'avons pas vu. Aurions-nous manqué la salle où il est exposé ?


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article Suivant

#foix, #ariege, #chateaudescomtesdefoix