• Christian B.

Ski patagon au Passo Palombino

Mis à jour : janv 4


Hier au soir, après avoir hésité entre plusieurs propositions pour la balade de ce mardi, je m'étais décidé pour une course dite pour skieurs moyens, la Forcella Poipera (1.958 m) dominant la Val Digon, courte puisque d'une durée de 3 heures (à la montée) pour un dénivelé de 750 mètres mais qu'on me disait se dérouler dans un cadre très sauvage.

C'est Toni qui nous emmène découvrir ce coin perdu, satellite des Karnischer Alpen.

Il nous faut d'abord gagner le village de Candide un peu plus bas dans la Val Comèlico, au débouché de la Val Digon puis remonter cette vallée jusqu'à la Cappella Caduti di Cima Vallona (1.124 m), un joli sanctuaire, moderne, mais qui ne manque pas d'allure.

C'est une piste forestière que nous empruntons recouverte d'une neige gelée, peu abondante, parfois même un peu absente sur quelques mètres dans sa première partie ; elle monte lentement en écharpe à travers le Bosco (bois) della Ferrera.

Plus loin, un tracteur forestier y a creusé deux profondes ornières fort désagréables lorsqu'il faut passer d'un côté à l'autre de la piste.

Deux heures plus tard, nous arrivons au pied du problème, si je puis dire : une goulotte, étroite, sinueuse, raide et encombrée de pins cembro.

C'est mal commode en diable à remonter, mais tout a une fin et 30 minutes plus tard on quitte la goulotte en poursuivant dans des pentes toujours bien raides en direction des falaises des Crode dei Longerin (2.523 m) dont nous longeons ensuite la base en prenant les précautions habituelles en cas de risque d'avalanche, risque qui semble bien présent ici.

Nous retrouvons des pentes plus douces où sont dispersés quelques mélèzes pour finalement arriver ... au Passo Palombino et même un peu au-dessus (2.118 m), la Forcella Poipera ayant été superbement ignorée.

La halte sera courte, comme hier la bise souffle en force, aussi la descente est entamée.

Après quelques jolis virages dans les hauts, la descente dans la goulotte figurera dans les meilleures de mes descentes « patagon » !

Le retour sur la piste forestière glacée, défoncée par les ornières laissées par le tracteur forestier sur 4,5 kilomètres, laissera un souvenir cuisant à mes adducteurs !

Ouais, petite balade pour skieurs moyens, 3 heures et 700 mètres de dénivelé qu'ils disaient ! L'inflation en Italie semble jouer aussi sur la cotation des courses en montagne !

On ne peut pas vraiment dire que c'était du beau ski, mais pour être un coin sauvage, ce fut bien un coin sauvage qui à ce titre méritait bien notre visite !

Date 7/03/2017, distance 11 km, temps 6 h 25 arrêts inclus, difficulté BS S3, dénivelé D+ & D- 909 m

Carte 1/25'000 TABACCO 017 Dolomiti di Auronzo et del Comelico

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Les photos peuvent être regardées en grand format : clic sur la photo, puis nouveau clic sur la petite image.

Article précédent Accueil Article suivant

#dolomites, #valcomelico, #candide, #valdigon #cappelacadutidicimavallona #forcellapoipera, #passopalombino