• Christian B.

Au col des Moines sous la Dent Parrachée

Mis à jour : avr. 23


Mon vieux frère Edilio voulait le col de la Masse et nous nous sommes retrouvés au col des Moines !

Le soleil brillait de mille feux en cette troisième semaine de mars et il n'était pas envisageable de rester à rêvasser devant un quelconque poste de télévision (déjà qu'en temps normal ...), alors où aller ?

La proposition de mon complice a été de gagner le petit village d'Aussois (1.481 m) en Haute Maurienne pour rejoindre ensuite le refuge du Fond d'Aussois (2.354 m) dans le Parc National de la Vanoise, y passer la nuit et grimper au col de la Masse (2.922 m) le lendemain, une belle balade déjà faite à plusieurs reprises et où nous pouvons compter sur une neige de printemps sur laquelle, en choisissant bien notre heure de descente, nous pourrons laisser la trace de quelques jolies courbes éphémères...

Pas la peine de se presser car la montée au refuge n'est guère longue d'autant qu'à cette époque de l'année il est possible et même très conseillé d'emprunter les remontées mécaniques de la station, le passage le long du lac de Plan d'Amont pouvant se révéler scabreux.

Aussi est-ce peu après 10 heures que forfait en main, gratuit en raison de notre âge - nous sommes deux gamins on le sait - nous sollicitons le télésiège du Grand Jeu puis celui de l'Armoise pour nous hisser à 2.590 mètres d'altitude.

Un troisième télésiège, celui de la Fournache, est superbement ignoré, quelques virages sur une piste encore gelée et 200 mètres plus bas nous sommes au pied du pensum du jour consistant à remonter au refuge de la Dent Parrachée car on a beau être presque à 2.500 mètres d'altitude, il y fait une chaleur de four.

La sagesse ( à moins que ce ne soit leur paresse ? ) des deux vieux briscards les pousse à revoir leur plan, l'étape au refuge de la Parrachée est décidée et l'objectif du lendemain est modifié, le col des Moines, bien que plus élevé (3.228 m), est retenu.

L'après-midi se passe entre sieste, dégustation de bière et bronzage sur la terrasse extérieure bien qu'une bise un peu trop fraîche impose de rechercher l'abri du vent.

Alors que dehors le soleil couchant rosit les sommets de la chaîne frontière de l'autre côté de la vallée de la Maurienne, le refuge est plein à l'heure du dîner, un dîner copieux et varié qui se termine sous les ovations lorsque Franck le gardien du refuge ( depuis 34 ans ! ) à la gouaille bien connue des habitués du refuge, sert le génépi.


L'aube pointe à peine, les sommets du Rateau d'Aussois et du Grand Roc commencent à toucher le soleil lorsque nous quittons le refuge, le froid est pénétrant mais on se réchauffe vite en remontant les pentes douces vers le Plan de la Gorma et le lac du Génépy.


Un peu plus haut, sur le glacier de Labby, les pentes se redressent lorsqu'elles viennent buter sous le col de Labby (3.328 m) et celui du Moine (3.228 m).


Comme je suis monté souvent au col de Labby, mais jamais à celui du Moine, c'est l'ecclésiastique qui a été choisi.


Une cinquantaine de mètres sous le col, la pente est plus forte, elle mérite d'ailleurs une certaine considération car selon les conditions de neige, il convient de la remonter à skis ou même à pied, voire comme aujourd'hui à renoncer si le risque d'avalanche est par trop présent ce qui me paraît être le cas.

Le début de la descente se fait sur une neige dure recouverte d'une mince pellicule de poudreuse, plus bas c'est de la neige de printemps légèrement dégelée ( ski « moquette » pour employer le langage usuel ). Les godilles s'enchaînent ...

Court arrêt au refuge pour solder nos comptes avec Franck et dix minutes plus tard la descente reprend dans une neige molle comme on l'aime ; notre véhicule sur le parking d'Aussois est retrouvé une demi-heure plus tard.

Deux splendides journées qui me font dire une nouvelle fois : Que la Montagne est belle !


Dates 16 et 17 mars 2017. Distance 21,1 km, temps 1° jour 1 H 15, 2° jour 4 H 10 arrêts inclus, difficulté : BS, S2/S3, D+ & D- 1971 m. Carte IGN 3534 OT Les Trois Vallées - Modane

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article précédent Accueil Article suivant


#savoie, #vanoise, #maurienne, #aussois #dentparrachee, #coldesmoines

103 vues1 commentaire