• Christian B.

Camino de Madrid ~ J01 Madrid → Colmenar Viejo

Mis à jour : avr. 24


Camino de Madrid Lundi 22 Mai J01 Madrid → Colmenar Viejo

À l'albergue, le petit déjeuner - copieux avec corn flakes - n'est servi qu'à partir de 8 heures, c'est tard et même bien trop tard pour des marcheurs au long cours qui doivent faire un long parcours en affrontant la chaleur ; on peut bien sûr partir plus tôt en espérant trouver plus loin un bar ouvert mais cela reste un peu aléatoire.

Je retrouve Florence, une compatriote avec qui j'avais échangé des informations sur un forum avant de partir, nous prenons notre petit déjeuner ensemble et prenons ensuite la direction de la Puerta del Sol.

Certains démarrent leur périple d'ici, mais ensuite marcher dans les rues de Madrid durant trois bonnes heures n'est pas ma tasse de thé, avec Florence nous prenons le métro.

Il nous dépose à la station de Montecarmelo un peu avant 10 heures, le chemin est à moins de 100 mètres, Florence s'arrête au bar voisin et je ne la reverrai plus mais nous communiquerons les jours suivants par SMS.


Étonnamment, c'est tout de suite la campagne avec des sentiers sableux ou des pistes empierrées au milieu des champs d'amandiers et des terres agricoles dans un enchevêtrement de pistes.

Lorsque je me retourne, j'aperçois au loin les tours de Madrid, elles resteront visibles durant deux jours !


Si hier, le temps était lourd, orageux avec un ciel couvert, aujourd'hui sous le ciel bleu, marcher est agréable mais la chaleur au fil des heures va s'accentuer jusqu'à atteindre 30° (à l'ombre !).


Un peu moins de 3 heures plus tard, après avoir longé une piste cyclable entre voie ferrée et autoroute, j'arrive à Tres Cantos, ville de 45.000 habitants où j'avais envisagé au cours de ma préparation de faire étape à la descente de l'avion, en rejoignant par le train l'albergue, mais le dimanche le gite n'est pas accessible.

Il me faut continuer, les arbres se font plus rares, ils laissent la place aux genêts dont le jaune égaie le parcours tout en l'embaumant.

Calmenar Viejo, petite ville de 40.000 habitants, but de mon étape du jour, s'aperçoit au loin, très loin, au pied des premiers contreforts de la Sierra de Guadarrama.


Le sentier descend dans la vallée du rio de la Tejada où plusieurs arroyos sont à franchir mais fort opportunément l'eau n'est pas bien haute et je ne mouillerai que la semelle de mes chaussures.

Pressé d'arriver à l'étape avant 15 heures pour la comida dans un bar, je fais une erreur de débutant en accélérant la cadence et je vais le payer cher : chaleur + cadence rapide + début d'hypoglycémie ne font pas bon ménage et la montée durant les deux dernières heures vers Colmenar Viejo se terminera un calvaire, s'il y avait eu un banc tous les 100 mètres, je crois que je les aurais tous utilisés !

Finalement Calmenar Viejo est atteinte et à la churreria devant l'ayutamiento j'ai récupéré devant une double cagna glacée (bière pression) tout en mangeant un menu del dia !


Plus tard, j'ai rejoint la Pensión Chabeli qui sera mon hébergement de cette étape rendue dure par la chaleur.


Date 22/05/2017, distance 22,2 km, temps 4 h 30 hors arrêts, difficulté T1, D+ 479 m D- 294 m, balisage flèches jaunes et rouge/blanc du GR124.

Carte avec le parcours et détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article suivant

#calmenarviejo, #caminodemadrid, #puertadelsol #montecarmelo, #tressantos, #sierradeguadaramma