• Christian B.

Camino de Madrid ~ J02 Colmenar Viejo → Mataelpino

Mis à jour : janv 4


Camino de Madrid Mardi 23 Mai J02 Colmenar Viejo → Mataelpino

Départ à 7h10, beau temps, température 22°, 27° à midi (31° l'après-midi).

Je quitte Colmenar Viejo en empruntant un paseo agréable et fleuri et je débouche sur la campagne avec en toile de fond la Sierra de Guadarrama colorée par les rayons du soleil levant alors que le coin paraît être le paradis de nombreux lapins de garenne, c'est superbe !

S'insérant au milieu des champs où paissent d'aimables taureaux bravo, c'est ensuite une longue piste sablonneuse ou rocailleuse qui, par moments, se rétrécit pour devenir un sentier tortueux au milieu d'amas de rochers.

Après deux heures et demie de marche dans un environnement de chênes verts, de genévriers et de cistes, je suis rattrapé par André et nous marchons de concert jusqu'à Manzares El Réal. Amusant, il me connaissait en visiteur de mon Blog !

Après avoir franchi le pont médiéval qui enjambe le rio Manzanares à l'extrémité de l'Embalse de Santillana, à l'entrée de la petite ville de 6.000 habitants, nous nous séparons, André continue vers Cerdecilla ce qui lui fera une sacrée étape dans la journée, quant à moi je prends la direction d'un bar pour mon second desayuno du jour (cafe con leche y tostadas con aceite bien sûr).

Sorti de la ville, le camino longe le parque regional de la Cuenca Alta de Manzanares, au pied de la Sierra de Guadarrama, le soleil chauffe et comme hier, la dernière heure se passe en montée disons plutôt en faux plat montant.

Dans le village, une dernière montée bien rude me fait arriver à l'albergue, le numéro de téléphone du responsable à l'ayutamiento est affiché et il arrive tout souriant quelques minutes plus tard pour m'ouvrir ; le gîte est moderne, nickel avec tout ce dont on peut avoir besoin y compris une connexion wifi.

Douche, lessive - elle aura le temps de sécher - et direction le bar voisin pour mon repas du jour.

C'est mon système Espagne : en préparant durant l'hiver 2010/2011 mon trek sur la via de la Plata, j'avais découvert un récit où un couple indiquait que, puisque les repas se prennent entre 14 heures et 15 heures, on a tout le temps de faire l'étape même si elle est longue avant de se diriger vers un bar pour absorber un menù del día.

C'est toujours copieux et même roboratif, et si peu cher ! Du coup, le soir, il n'est pas besoin de ressortir (on dîne en Espagne entre 21 et 22 heures ce qui n'est guère compatible avec les horaires du randonneur qui doit se coucher tôt pour se lever de bonne heure le lendemain), un repas très allégé pris au gîte suffit, eux mangeaient des fruits, moi je me fais une soupe ou quelques pâtes.

Une petite jeune fille me rejoint à 17 heures, elle est en vacances et fait de petites balades à la journée dans la sierra de Guadarrama ; je lui laisse le grand dortoir de 12 lits où elle avait déposé ses affaires, m'installant dans la petite chambre de 4 lits.

Date 23/05/2017, distance 21 km, temps 4 h 20 hors arrêts, difficulté T2, D+ 453 m D- 339 m, balisage flèches jaunes et rouge/blanc du GR124.

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Les photos peuvent être regardées en grand format : clic sur la photo, puis nouveau clic sur la petite image.

Article précédent Accueil Article suivant

#mataelpino, #caminodemadrid #manzanareselreal, #sierradeguadarrama