• Christian B.

Sur le Camino de Madrid ~ Segovia

Mis à jour : avr. 24


Située à 1.000 mètres d'altitude, Segovia offre de superbes points de vue sur la Sierra de Guadarrama qui s'aperçoit à une douzaine de kilomètres vers le sud, mais surtout elle a été l'une des plus importantes et des plus riches cités d'Espagne en faisant de nos jours un joyau inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO.

Après mon menu del dia habituel dans un bar proche de la Plaza Mayor et un bon temps de repos, je sors revoir l'aqueduc entraperçu à mon arrivée après l'étape qui m'a fait franchir la Sierra de Guadarrama.

L'acueduto de Segovia est en effet l'un des plus impressionnants aqueducs romains de la péninsule ibérique, selon la légende il aurait été construit par le diable en une nuit dans le but de ravir le cœur de Juanita, une belle vendeuse d'eau!

L'édifice haut de 29 mètres et long de 813 mètres et reposant sur 128 piliers constitués de gros blocs de granit posés à sec et sans mortier traverse Ségovia de part en part !

D'où qu'on vienne, il est impressionnant et on ne peut le manquer !

Poursuivant mon vagabondage le nez au vent, j'ai été jeter un œil à quelques-unes des églises romanes en pierre dorée qui parsèment la cité, l'Ermita del Cristo del Mercado ou encore à l'Iglesia San Martín ornée de touches d'art mozarabe, deux édifices malheureusement fermés lors de mon passage (ils ne sont ouverts qu'au moment des offices).



Retour vers la Plaza Mayor alors qu'un orage éclate et il me faudra m'abriter une douzaine de minutes sous les arcades de la Plaza Mayor avant que le soleil ne revienne.



J'avais programmé le lendemain en milieu de matinée la visite de la somptueuse Catedral Nuestra Señora de la Asunción y San Frutos toutefois après mon habituel desayuno dans un bar de la Plaza Mayor j'ai pu entrer dans l'édifice dès 8 heures.


Je pouvais m'y attendre, photographier est strictement interdit et les nombreux gardiens veillent.



J'ai donc volé une quarantaine de clichés mais qui dit « voler » dit aussi que les clichés sont pris à la va vite, ce qui entraîne des photos bougées, des cadrages pas des meilleurs, il faudra que je m'en contente.

Cette superbe cathédrale est typique du gothique au XVI° siècle, en pleine période Renaissance pourtant elle abrite un certain nombre de trésors dont le retable baroque en marbre, jaspe et bronze de son maître-autel ou encore une Mise au Tombeau sculpture exposée dans une chapelle du bas côté sud mais encore des tableaux de maître en nombre et aussi des tapisseries.


Le cloître et les stalles du chœur cloître appartiennent à l'ancienne cathédrale détruite en 1520 par un incendie.

Une visite passionnante qui aura duré deux bonnes heures !

Avant de quitter Segovia, il aurait été de bon goût que j'aille faire un tour à l’Alcazar, un palais-forteresse construit au XII° siècle mêlant les styles mudéjar et gothique, un véritable château sorti directement d’un film de Walt Disney, mais l'art militaire médiéval n'est pas ma tasse de thé ! J'observerai de loin ses lignes fines de loin en quittant la ville.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article suivant

#segovia, #caminodemadrid, #aqueducromain #catedralnuestraseñoradelaasunciónysanfruto

84 vues1 commentaire