• Christian B.

Camino de Madrid ~ J11 Ciguñuela → Castromonte

Mis à jour : avr. 24


Camino de Madrid Jeudi 1 juin J11 Ciguñuela → Castromonte

Départ à 6 h 40, arrivée 12 h 10, ciel encombré de lourds stratus qui laisseront la place dans l'après midi à de gros cumulus menaçants. Température 12°, puis 27° en fin de matinée et 30° plus tard. Balisage correct.

C'est la Meseta et la journée va se passer à suivre des pistes qui vont se perdre à l'horizon, les pinèdes ont disparu, c'est la monotonie dans toute l'acceptation du terme.


Cependant, deux éléments nouveaux dans le paysage avec des centaines d'éoliennes réparties sur des kilomètres, je n'en ai jamais vu autant même au Danemark et de curieuses sculptures en fer forgé à chaque intersection représentant des marcheurs.


J'arrive dans le village de Wamba, les deux bars sont fermés, je me serai pourtant bien offert un second desayuno toutefois je fais petit arrêt à la sortie du pueblo près d'un petit oratoire pour reposer ma cheville, elle me fait un mal de chien.!


À mi distance entre Wamba et Peñaflor de Hornija, Andres en vélo s'arrête et marche à côté de moi durant cinq bonnes minutes, nous échangeons propos et photos puis il remonte sur son vélo et disparaît, voilà une rencontre sympa !



Le village de Penaflor de Hornija se voit longtemps à l'avance mais il réserve une surprise car avant de l'atteindre il y a d'abord un vallon à traverser, ce qui veut dire qu'il faut descendre dans une dépression et la remontée de l'autre côté si elle est courte est sévère !


Le village de Peñaflor se quitte par une jolie descente pour rejoindre le rio Hornija où je croise un berger à cheval surveillant son troupeau, image d'un passé pas si éloigné !


Plus loin je retrouve la plaine et les grands espaces, les éoliennes sont de retour.


Puis c'est un long chemin bordé de cistes, d'acacias, de chênes verts et de pins qui amène presque à Castromonte alors que j'ai multiplié les arrêts pour faire reposer ma cheville de plus en plus douloureuse.

À Castromonte, l'albergue est à l'entrée du village, il est superbe, le plus chouette depuis Madrid° ; je téléphone à l'ayutamiento et cinq minutes plus tard le responsable m'installe.


° J'ai un peu déchanté durant la nuit, un lampadaire devant les très larges fenêtres de l'albergue illuminait les pièces comme en plein jour !


Date 1/06/2017, distance 23,7 km, temps 4 h 55 hors arrêts, difficulté T2, D+ 258 m D- 260 m, balisage flèches jaunes

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic].


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article suivant

#castromonte, #ciguñela, #caminodemadrid #wamba, #peñaflordehornija