• Christian B.

Le Grand Rocher

Mis à jour : avr. 24


Le temps était annoncé beau quoi que dame Météo ait annoncé des nuages bas accrochant toujours les reliefs de moyenne montagne principalement sur les Préalpes à l'ouest en matinée, l'après-midi le temps étant généralement ensoleillé, mais des nuages continuant de circuler en moyenne montagne.

Je n'ai pas marché depuis un mois soignant comme faire se peut ma cheville douloureuse.

Effets conjugués du travail de mon ostéo et du repos que je me suis imposé ou encore d'un moral élevé, j'ai envie de retourner vers les sommets et tester sur le terrain voir si ces soucis peuvent se conjuguer au passé.


Pas bien loin de chez moi, à l'extrémité nord du massif de Belledonne et belvédère exceptionnel, le Grand Rocher (1.926 m), d'accès facile depuis le foyer de ski de fond du Barioz (1.435 m), et donc très visité en toutes saisons, offre une vue superbe sur la chaîne des Belledonnes et, de l'autre côté de la vallée de l'Isère, sur la Chartreuse.


L'itinéraire retenu pour cette belle journée d'été (parmi d'autres), suit une piste forestière jusqu'au le chalet de Pierre Roubet, continue de grimper avant d'emprunter ensuite, une centaine de mètres plus haut, le vieux sentier dit des Ruines de la Belle Étoile bien envahi par la végétation.

Dans la forêt plus dense, la végétation abondante cache presque ce qu'il reste du chemin… la trace longeant la clôture qui après un long parcours horizontal monte au sud-est en direction de la crête.

Peu avant de l'atteindre, elle coupe le sentier du Tour du Pays d'Allevard occupé par d'aimables ruminants et où la marche devient plus facile et le plaisir avec.


Le sommet est rapidement atteint partageant avec un autre randonneur solitaire, un vaste panorama qui surprend bien que les sommets soient aujourd'hui accrochés par les nuages.



Le retour s'est fait en suivant la longue crête envahie par moments par les nuages et sans difficulté faisant passer par l'antécime (1.914 m), le Crêt Luisard (1.803 m) et le Crêt du Poulet (1.726 m) où j'ai croisé quelques randonneurs.

Enfin, revenu un peu sur mes pas au refuge du Crêt du Poulet, évitant les longs lacets de la piste pastorale, la descente idéale suit un nouveau sentier qui fait repasser par le chalet de Pierre Roubet où je retrouve l'itinéraire d'ascension et par là, mon point de départ.


Date 13/07/2017, distance 10,3 km, temps 3 h 35 arrêts inclus, difficulté T2 (selon la nouvelle cotation FFRP : E3 T3 R2) D+ / D- 581 m, balisage Jaune/rouge (sur une partie du parcours) et panneaux directionnels.

Carte IGN 3433 OT Allevard Belledonne nord

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article précédent Accueil Article suivant

#grandrocher, #septlaux, #belledonnes #coldubarioz, #cretluisard, #cretdupoulet

110 vues3 commentaires