• Christian B.

Au Rajasthan, une démente circulation #1

Mis à jour : juin 11


Après une courte escale à Istanbul, nous atterrissons à Delhi à 4 heures du matin. Les formalités d'entrée (police - immigration et douanes) ainsi que la récupération des bagages (ma valise arrivera parmi les dernières faisant craindre qu'elle n'ait pris une autre direction) demanderont une bonne heure.


Nous sommes ensuite accueillis par le représentant local de Terres Oubliées, notre voyagiste, et le minibus qui nous est affecté pour les deux prochaines semaines nous mène dans un hôtel de Gargaon où une chambre est mise à notre disposition pour nous rafraîchir et nous changer. On apprécie après quelques dizaines d'avion escale à Istambul comprise.

Au petit déjeuner qui suit, nous faisons connaissance de nos compagnons de voyage : Claudine est annécienne, Jean-Rémi est mégevan, Josette, la sœur de Claudine, et Jacques son mari sont charentais. J'avais accepté la demande de Terres Oubliées de les adjoindre à notre groupe et nous ne le regretterons pas.

Virendra, notre guide francophone, nous rejoint et nous prenons la direction de Jaipur à 240 kilomètres par l'autoroute.

On y découvre des dizaines de milliers de camions de taille impressionnante, la longueur des semi-remorques ayant 3 à 4 mètres de plus qu'en Europe, la hauteur et parfois la largeur des chargements prenant également un sérieux embonpoint.


Héritage de la perfide Albion, on circule à gauche en Inde, enfin, c'est la théorie car dans la pratique c'est selon l'inspiration des chauffeurs et si la plupart des véhicules lents choisissent la voie centrale, on trouve ces véhicules aussi bien sur la voie de gauche que sur celle de droite. on y trouve aussi des tracteurs agricoles avec des remorques de céréales ou des chargements de briques et même des carrioles tirées par des chameaux !

Alors, on double à gauche, on double à droite, on se faufile dans des mouchoirs de poche.

On n'est guère surpris d'y trouver des vaches sacrées (en fait ce sont les taureaux qui sont sacrés mais par extrapolation les vaches le sont aussi), par contre voir arriver en face un véhicule circulant en sens contraire sur l'autoroute a un côté vraiment hallucinant.


Passe encore si c'est une moto mais lorsque c'est un camion et que notre bus double par la gauche, on se demande si on va s'en sortir indemne.

En dehors de l'autoroute, c'est pire encore, la chaussée est souvent étroite aussi les croisements deviennent homériques : lorsqu'on double et qu'arrive en face un autre véhicule, on pense que notre chauffeur va reprendre sagement sa place ; que nenni, il insiste et on se prend à regretter à ne pas avoir mis à jour notre testament avant de partir tant l'issue de la manœuvre paraît sans espoir !

Pourtant non, la placidité légendaire des indiens fait que le véhicule que l'on va croiser ralentit et roule en partie sur le bas-côté, celui qu'on double en fait autant et tout se termine sans anicroche pour ... recommencer un peu plus loin.

La majorité des camions et plus encore des autobus sont dans un état de délabrement avancé, mais ils sont entretenus et bichonnés, lavés apparemment tous les jours si on en juge par le nombre élevé de petites stations de lavage de part et d'autre de l'autoroute.

À voir ces tas de ferraille circuler, la pensée iconoclaste me vient que nos contrôles techniques sont de vulgaires escroqueries.

Des décalcomanies embellissent les pare-brises, des fanfreluches noires ou colorées pendent aux rétroviseurs ou un peu partout, ce serait pour conjurer le mauvais sort et ça doit marcher puisque au cours de notre voyage nous n'aurons vu aucun accident.


° Certains voyagistes proposent parmi diverses prestations la mise à disposition d'un véhicule de location, le voyageur organisant ensuite sa journée comme bon lui semble. J'ai utilisé cette formule à Chypre et je l'ai un moment envisagé pour le Rajasthan. Je suis persuadé que le voyageur qui aura retenu cette formule regrettera amèrement son choix !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant


#rajasthan, #inde, #jaipur

110 vues3 commentaires