• Christian B.

Jaipur ~ The City Palace #1

Mis à jour : avr. 25


Bordée de hautes collines, Jaipur compte parmi les villes indiennes les plus pittoresques et colorées et, même si elle a perdu sa superbe au cours des dernières décennies et que le bruit et la pollution y sont désormais trop présents, elle reste une cité d'artisans prodigieusement habiles et son nom évoque des images de palais et de bazars odorants, d'ateliers de pierres précieuses et de soie colorée.

Jaipur - cité de 3,5 millions d'habitants - aussi surnommée « la ville rose », a été construite au XVIII° siècle par Maharajah Sawai Jai Singh II dans « un carré » entouré de murs percés de neuf portes et divisé en neuf quartiers, chaque quartier ayant une fonction précise, les palais en occupant le centre.

La magnificence de ces palais témoigne de la puissance qu'avaient atteint les princes rajpoutes lorsqu'ils quittèrent la forteresse d'Amber pour les palais de Jaipur.


Nous entrons par la Ganesh Pol dans ce vaste ensemble (The City Palace), d'une certaine manière, une ville dans la ville puisque le City Palace comprend plusieurs palais, pavillons, temples et jardins.


On arrive dans une grande cour au milieu de laquelle se trouve le Mubarak Mahal (Palais de Bienvenue) construit en 1900 par Maharaja Mado Singh II, fait de marbre blanc et de pierre de sable rose.

En plus des bureaux du musée, on y trouve maintenant le Tosha Khana (la garde-robe royale), abritant de superbes habits royaux composés de riches saris en soie brodées de fils d'or, de fines mousselines de soie, des cotons locaux imprimés à la main et des manteaux brodés du nord de l'Inde. Outre les tenues de maharajas et une superbe collection de saris en soie précieuse, on peut voir la robe de Maharaja Madho Singh I, un colosse de plus de deux mètres de haut qui pesait plus de 200 kg. Malheureusement les photos y sont interdites.



Dans un bâtiment, adossé au mur de clôture au voisinage d'une boutique d'objets d'artisanat, sont exposés charrettes et palanquins, amusant retour vers un passé pas si éloigné.

Au fond et à gauche de la première cour, le Maharani Palace (Palais de la Reine) abrite une des plus belles collections d'armes hindoues et mogholes de l'Inde, avec des poignards aux manches en jade, incrusté de rubis et d'émeraudes sertis d'or.

La monumentale Rajendra Pol, en marbre blanc et encadrée par deux éléphants également de marbre, et gardée par des serviteurs du rajah en turban rouge, ouvre sur une seconde cour bordée de façades aux fines jali (moucharabié), la Pritam Niwas Chowk.


Au centre de la cour se dresse un harmonieux pavillon de style moghol, le Diwan-i Khas (salle des Audiences privées), une grande salle à colonnes de marbre blanc dans une cour rose saumon avec de superbes arabesques ornementales.


Dans la salle d'audience, les photos sont interdites malheureusement et j'ai vu un Italien qui avait bravé l'interdiction se faire arrêter rudement par un garde qui lui a fait détruire sur le champ les clichés pris !

Le point d'orgue de la visite est ici, deux énormes jarres en argent utilisées par Maharaja Sawai Madho Singh à l'occasion d'un voyage en Angleterre et destinées à contenir l'eau du Gange, la seule suffisamment pure pour être bue et lui permettre de faire ses ablutions !


Ces urnes, mieux connues sous le nom de Gangajali, peuvent contenir 8.182 litres et sont répertoriées dans le livre Guinness des records comme les plus grands objets d'argent uniques au monde.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article Précédent Accueil Article suivant

#citypalace, #jaipur, #rajasthaninde #mubarakmahal, #maharanipalace, #rajendrapol #pritamniwaschowk, #diwanikhas

204 vues1 commentaire