• Christian B.

Jodhpur ~ Le fort de Mehrangarh #2

Mis à jour : avr. 25


Le Daulat Khana est un bâtiment de trois étages avec des ouvertures cintrées à tous les niveaux, construit au début du XVIII° siècle par Maharaja Ajit Singh.



Il l'avait appelé Ajit Vilas mais son nom Daulat Khana actuel signifie « Salle des Trésors », un terme souvent utilisé pour indiquer la présence des trésors qu'elle abrite.

Le style architectural de l'intérieur - avec ses colonnes balustres et cannelées - est dérivé des palais de Shah Jehan avec des jalis typiques de cette partie du Rajasthan.



Dans une salle, la Sileh Khana, est mise en lumière de magnifiques lames en acier trempé, des poignées ornées d'incrustations d'or et d'argent, des dagues et des lames de poignard magistralement ouvragées ainsi que de rares exemples de boucliers décorés de cuir, des armes « artistiques » qu'on peut difficilement croire utilisées à la guerre.

Le Takhat Mahal est abondamment décoré de miroirs ainsi que de boules en verres colorés.


On y présente une grande et magnifique collection de peintures miniatures, peut-être la plus belle collection de peintures de l'école du Mârwar.


Le Sleesh Mahal (Palais de Verre) servait de chambre à coucher de Maharaja Ajit Singh, il est décoré de miroirs et sous les arcs sont peints des panneaux en gypse présentant des sujets sacrés: Brahma, Shiva avec Parvati, Devi, Krishna ...



Le Phool Mahal (le Palais des Fleurs), une grande salle de réception très décorée, construit par Abhay Singh, au milieu du XVIII° siècle était probablement destiné à être une salle d'audience privée, où le dirigeant pouvait s'entretenir avec ses thakurs et ses ministres ou accomplir certains rituels personnels, telle la célébration des anniversaires. Étant ouverte à la brise, la pièce aurait également pu servir pour certaines activités de loisirs comme écouter de la musique.

Le Takhat Vilas, appartement personnel de Maharaja Takhat Singh (1843-1872) présente l'un des intérieurs les plus remarquables du Rajasthan.

C'est un espace inhabituellement vaste sans colonne de soutien au centre car le plafond est porté par de grandes poutres de bois de santal qui sont à leur tour soutenues par des piliers engagés sur les murs latéraux et toutes les surfaces y compris le sol sont peintes et même les fenêtres sont faites de vitres colorées, créant une lumière étrange.

Les sujets des peintures murales ici sont variés: ils comprennent des thèmes sacrés; des scènes de chasse ou de danses courtoises et quelques contes populaires locaux.


Du haut des remparts, on domine la ville aux venelles étroites et tortueuses et aux maisons de pierre badigeonnées de peinture bleue valant à la cité le nom de « Ville Bleue ».

En redescendant ensuite au rez-de-chaussée on jette un œil sur le Jankhi Mahal, (le Palais des Coups d'Œil), d'où les princesses rajputs pouvaient observer l'extérieur à travers de fines jalis.

Mehrangarh est aujourd'hui, outre un superbe palais offert à la curiosité des touristes, un centre d'études pour la conservation et la restauration de différents objets d'art tels peintures murales, peintures sur papier, peintures sur toile, peintures thanka, etc. Il abrite une collection de manuscrits en sanskrit, en hindi et quelques langues régionales.

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article Précédent Accueil Article Suivant


#mehranghar, #jodhpur, #rajasthan, #inde #silehkhana, #phoolmahal, #sleeshmahal #takhatvilas, #jankhimahal