• Christian B.

Jaisalmer la Ville Jaune #1

Mis à jour : avr. 25


Ville perdue au milieu du désert du Thar, ce qui lui a valu un second surnom « la Perle du Thar », Jaisalmer apparaît après une longue route au milieu d'étendues sablonneuses entrecoupées d'arbustes.

La masse imposante de sa forteresse aux remparts dorés festonnés de 99 bastions laisse sans voix.


Avant d'aller visiter la cité, nous passons quelques instants au lac Gadi Sagar, un lac au sud-ouest de la ville qui assurait autrefois son alimentation en eau, et dont les rives sont riches de temples exquis et de tombeaux de saints.


On y accède en passant par la Tilon ki Pol construite par une courtisane, favorite d'un prince ; jalouses de cette bienfaitrice, les princesses du palais avaient décidé de faire détruire l'édifice mais pour rendre la démolition impossible, Tila aurait transformé la partie supérieure de la porte en un temple dédié à Krishna.


Un peu plus tard, nous entrons dans la forteresse en passant par l'Akhay Pol, puis celle-ci franchie nous franchissons une seconde porte, la Suraj Pol.


La beauté de la forteresse tient largement à son architecture exceptionnelle d'une grande homogénéité due sans doute au mode de vie ancestral de ses habitants qui lui a permis de conserver toutes les traditions de son passé.

Elle abrite le palais royal et sept temples jaïns de toute beauté.

La façade du palais du maharana richement orné de jharokha (balcons couverts), de chhatri et de jalis se remarque, les murs chantent encore les amours de Dhola et Maru, les Roméo et Juliette du désert de Thar.

Mais l'intérieur du palais est bien modeste en regard d'autres palais des grands royaumes rajputs comme Udaipur ou Jodhpur, cependant, depuis la terrasse on découvre un panorama grandiose sur la ville basse.


Les sept temples jaïns, ouvragés comme de l'ivoire, ont été bâtis entre le XII° et le XV° siècle par de riches marchands de la cité qui y rassemblèrent 6.666 représentations des tirthankaras, les inspirateurs de la religion jaïn.


Nous en avons visité deux, les plus connus ; le premier, le temple d'Adinatha, fut édifié en l'honneur du premier des 24 tirthankaras, ses sculptures sont très belles.



Le temple voisin de Chandra Prabhu est lui dédié au huitième tirthankara, sa coupole est décorée de Ganesh (un dieu hindou) et de Mithuna (des amants enlacés).


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.


Article Précédent Accueil Article Suivant

#jaisalmer, #rajasthan, #inde, #gadisagar #akhaypol, #surajpol, #adinatha, #chandraprabhu

129 vues1 commentaire