• Christian B.

Rencontres sauvages

Mis à jour : nov. 6


Heureusement, chez les Bisnoïs, hormis peut-être dans les villages proches de Jodhpur, la faune sauvage ne souffre pas des bouleversements qui commencent à atteindre maintenant le désert, on peut encore - pour combien de temps ? - rencontrer des animaux sauvages.

Nous partons avec un guide local sur un curieux minibus 4 x 4 d'un autre temps qui va nous emmener via des pistes presque plus étroites que l'engin à la recherche de cette faune si attachante.

Ici nous avons rencontré à plusieurs reprises des blackbucks (antilopes cervicapres), des nilgauts ou encore des chinkaras.

Un étang proche du village de Chandelao Garh est un point d'eau pour les oiseaux de la région et pour de nombreux oiseaux migrateurs.

Nous avons rencontré encore et en nombre l'oiseau fétiche de l'Inde, le paon.

De novembre à mars, l’arrivée des migrateurs d’Asie et d’Europe enrichit encore la population, et si dans le parc national de Keoladeo Ghana à 180 kilomètres au sud de Delhi on peut observer jusqu’à 180 espèces en une seule journée, ici c'est aussi un refuge privilégié pour les oiseaux.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#chandelaogarh, #rajasthan, #inde, #bishnois #nilgauts, #cervicapres, #gruesdemoiselles, #paons