• Christian B.

Vers la Roche Parstire

Mis à jour : avr. 25


Les balades en ski de rando dans les Alpes du nord ne sont pas légions à cette période de l'année et choisir l'une d'entre elles est d'autant moins aisé que depuis un mois, chaque jour ou presque, il neige en altitude où au-dessus de 2.000 mètres le cumul atteint des records alors que plus bas, c'est la pluie tombée en abondance qui a fragilisé les couches, le BRA (bulletin de risques d'avalanches) de MétéoFrance consulté par exemple pour le Beaufortain indiquant une couche de neige durcie par le regel nocturne reposant sur une couche de neige pourrie de 40 à 60 centimètres !

Du coup, en se réchauffant les pentes, lorsqu'elles sont raides, n’hésitent pas à déverser des masses de neige lourde ou à partir en plaques, comme nous le verrons dans la combe au-dessus du chalet des Chaux (1.460 m).


Après réflexion, avec mon vieux complice nous décidons d'aller dans le Beaufortain pour gravir la Roche Parstire (2.108 m) au départ du hameau de Boudin (1.300 m), un superbe belvédère, assez facile d'accès.

Le petit village de Boudin au-dessus d'Arêches, le plus élevé des nombreux hameaux de la commune de Beaufort sur Doron, est si remarquable qu'il est classé « site protégé » par les Beaux Arts depuis 1943 et certains de ses chalet, groupés et étagés en espaliers horizontaux, permettant à ses habitants de profiter du soleil et d'une superbe vue sur la vallée, sont inscrits à l'inventaire du patrimoine.

Nous démarrons peu après 9 heures dans l'ombre du versant ouest de la montagne et il ne fait pas bien chaud (-2°).

L'itinéraire commence par suivre la route ici peu enneigée et nous la quittons deux lacets plus loin pour rejoindre la combe des Chaux laquelle est encombrée par les restes d'avalanches tombées il y a peu ce qui nécessite d'emprunter les raides pentes glacées de sa rive droite.

Un court arrêt au chalet des Chaux pour étudier la suite qui n'est pas facile et quand un alpiniste ou un skieur-alpiniste d'expérience dit pas facile, comprenez difficile et la suite en question l'est avec ces pentes toujours raides et glacées et plus haut une importante avalanche de plaques dont la traversée est plus que délicate si nous en jugeons par les trois montagnards qui nous précèdent.

Hésitation, aller et retour en direction de la forêt qui borde la combe en rive droite, nouvelle hésitation puis décision est prise de rejoindre la route qui grimpe vers le col du Pré, route qui ne doit pas être bien éloignée.



Alors que le soleil a passé la crête et que la température remonte d'un bon cran, nous la trouvons en effet.


Elle nous conduit tranquillement mais après un très large détour à ce col du Pré alors que plusieurs montagnards nous ont suivis après avoir fait le même constat sur la difficulté à remonter la combe des Chaux.


À 1.700 mètres au cœur du Beaufortain, ce col du Pré est une véritable fenêtre ouverte sur le Mont-Blanc lorsqu'on arrive d'Arêches car d’un coté on aperçoit le lac de Roselend au premier plan, le Mont-Blanc en second plan et de l’autre, les sommets qui entourent Arêches comme le Grand Mont ou la Légette du Mirantin...


Nous pourrions poursuivre sous le soleil maintenant généreux vers notre sommet, mais il est tard et la chaleur transforme la neige ce qui laisse craindre si on descend trop tard une neige lourde où on enfoncera ici ou là dans la fameuse couche de neige pourrie.

Le chemin du retour est adopté et nous ne le regretterons pas car les belles pentes soutenues en neige de printemps juste au-dessus du village de Boudin nous permettront d'exprimer tout notre talent avec de beaux virages !

Le but n'a pas été atteint mais quelle belle journée ...


Date 24/01/2018 départ 9 H 13 retour 11 H 45, distance 7,3 km, temps 2 H 40 (arrêts inclus), difficulté : SM, S1/S2 D+ & D- 396 m. Carte IGN 3532 OT MASSIF DU BEAUFORTAIN

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article Précédent Accueil Article suivant

#rocheparstire, #coldupre, #boudin #arechesbeaufort, #beaufortain, #skiderando