• Christian B.

Le col de la Gitte

Mis à jour : nov. 8


Depuis le début de l'hiver, peu nombreuses ont été les journées de temps ensoleillé mais avec Edilio, vieux compagnon de sac et de corde, nous avons chaque semaine eu de la chance et les balades en skis de rando se sont succédées pour notre plus grand plaisir mais à chaque fois il convenait de bien choisir le but de la sortie en fonction des risques d'avalanches sans doute mais aussi de la qualité du ski dans les descentes.

Pour notre bambée de ce jour, nos réflexions nous ont conduits à choisir une balade du côté des Rochers des Enclaves (2.465 m) dans le Beaufortain.

Au petit parking de Belleville, au fond de la vallée d'Hauteluce, la température est glaciale (-11°) et de plus souffle une petite bise dont on se passerait volontiers.

Il a beaucoup neigé la nuit précédente, aussi pour nous épargner de la fatigue - il va falloir faire la trace - nous choisissons de monter au col du Joly (1.989 m) en utilisant la télécabine de la Ruelle suivie du télésiège du Col, dont nous sommes les premiers utilisateurs de la journée.

Une longue traversée descendante d'abord peu prononcée puis nettement plus raide nous amène dans le vallon de la Grande Perrière où quelques chalets d'alpage apparaissent à peine, enfouis qu'ils sont sous plusieurs mètres de neige accumulée depuis le début de l'hiver.

Nous nous relayons à faire la trace dans une couche de 30 à 40 centimètres, mais après une grande heure passée à ce passionnant ( ! ) exercice, nous sommes rattrapés par cinq jeunes qui prennent le relais suivis d'un couple d'australiens qui nous remercient pour le travail accompli.

Les pentes d'abord soutenues, nécessitant de prendre quelques précautions puis plus douces, nous font passer sous les aiguilles rocheuses de la Tête de la Cycle (2.552 m).

Je ne crois pas que nous ayons vraiment admiré la témérité (ou l'inconscience) des quelques randonneurs à skis qui ont emprunté des pentes très raides pour monter au col de la Fenêtre (2.245 m) qui aurait pu constituer le but de notre balade du jour si les conditions de neige avaient été plus stables.

Pour nous, ce sont des pentes devenues débonnaires que nous remontons tranquillement.

Nous arrivons après deux heures d'efforts au col de la Gitte (2.300 m).

S'aperçoit alors le Mont-Blanc jusqu'alors caché par ces aiguilles, le paysage est superbe.

Les jeunes qui nous précèdent continuent vers les Rochers des Enclaves et même s'il reste 150 mètres de dénivelé pour parvenir au sommet, c'est plus de 2,5 kilomètres qu'il nous reste à parcourir alors que le vent du nord se fait plus soutenu et devient même franchement glacial.

On en restera donc là cette fois-ci et nous entamons une longue descente de huit kilomètres, descente qui nous a ramenés à Belleville, notre point de départ dans la vallée.


Quel bonheur d'être là-haut, je ne le répéterai jamais assez !


Date 21/03/2018 Distance 17,1 km, temps 3 H 05 (hors arrêts), D+ & D- 1297 m. Carte IGN 3531 OT Megève Col des Aravis

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#gitte, #enclaves, #joly, #hauteluce, #beaufortain