• Christian B.

Todi

Mis à jour : avr. 21


Étrusque comme nombre de ses voisines, puis romaine, Todi est perchée en haut de la colline de Nidoli (398 m), offrant une vue imprenable sur la vallée du Tibre.


Nous prenons le « funicolare » gratuit pour gagner la ville médiévale.


Parmi les plus belles places d'Italie, la Piazza del Popolo au cœur de la ville médiévale et moderne, zone d'un forum romain, surplombe tous les bâtiments du pouvoir séculier et religieux: le Palazzo del Popolo , le Palazzo del Capitano et le Palazzo dei Priori , construit entre les XIII° et XIV° siècles siècle, et, à l'opposé, la Concattedrale della Santissima Annunziata, documentée depuis le XII° siècle et remaniée à plusieurs reprises dans les périodes ultérieures.


Le Palazzo dei Priori, au sud de la longue place est doté d'une tour, de magnifiques fenêtres et d'un aigle apposé sur sa façade, symbole de la cité.

Le Palazzo del Popolo (ou du Podestat) était destiné au podestat, un magistrat venu de l'extérieur avec une affectation de six mois à Todi à partir de 1201. C'est un bâtiment austère surmonté de créneaux surmontant au rez-de-chaussée une galerie à arcades.

Un monumental escalier extérieur relie le Palazzo del Popolo au Palazzo del Capitano, lequel renferme les collections de la Pinacothèque et le Museo Civico.


La Concattedrale della Santissima Annunziata autrement dit le Duomo a été érigée au XII° siècle, mais rénovée par la suite, son harmonieuse façade de marbres rose et blanc est précédée d'un majestueux escalier.


Outre sa façade en marbre rose et blanc, il offre de magnifiques stalles en marqueterie.

Avant de sortir de la cathédrale, coup d’œil sur la rosace que fait chatoyer le soleil revenu.



Il fait bon flâner dans les rues étroites de cette petite ville, bien calme en ce mois d’avril !

Au sommet d'un escalier monumental, la Chiesa San Fortunato élevée de 1292 à 1460, mêle des éléments gothiques au style Renaissance et présente un remarquable portail central au décor finement sculpté.


À l'intérieur, on retrouve de fort belles stalles avec des personnages sculptés assez amusants : sortes de sirènes avec un opulente poitrine (dans une église !).

Également une fresque de Masolino di Panicale (XV° siècle) représente une vierge à l’enfant. Elle abrite aussi le tombeau de Jacopone da Todi (1230-1307), moine et poète, auteur du Stabat Mater dont se sont inspirés nombre de musiciens comme Rossini, Pergolèse ou encore Vivaldi dont la version est considérée par certains comme la référence…


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#todi, #piazzadelpopolo, #palazzodelpopolo #palazzodelcapitano, #palazzodeipriori #concattedraledellasantissimaannunziata #chiesasanfortunato