• Christian B.

Zaragoza ~ La Iglesia San Pablo Apóstol

Mis à jour : avr. 21


Pour notre seconde journée de visites de Saragosse - elle sera aussi caniculaire que la précédente - le Palacio de la Aljaferia est au programme mais il n'ouvre qu'à 10 heures aussi consacrons nous l'heure précédente à la découverte de la Iglesia de San Pablo Apóstol.

La Iglesia de San Pablo a été construite pour remplacer un ancien ermitage roman dédié à San Blas, devenu trop petit avec la croissance du quartier ; l'édifice actuel est le résultat d'une série d'ajouts à partir du cœur du XIV° siècle, témoignage du style mudéjar à Saragosse.

Son architecture s'organise selon les modèles traditionnels des églises mudéjares : une nef unique, des chapelles entre les contreforts et une tête polygonale à cinq côtés.

Au XV° siècle, deux nefs latérales de largeur inégale ont été ajoutées, entourant complètement la construction précédente, les chapelles qui s'ouvrent sur ces nefs ayant été ajoutées durant les trois siècles suivants.

La tour, à l'origine située en dehors du bâtiment, a été intégrée dans la construction, elle a une structure octogonale et un minaret almohade, sa décoration extérieure se concentre sur les étages supérieurs, qu'on peut donc apercevoir de partout dans la ville.


L'un des joyaux de l'église San Pablo est assurément son retable de 1515 et montre une relation claire avec d'autres œuvres de l'auteur, Damián Forment, telles que les retables de la Basilica Nuestra Señora del Pilar ou encore la cathédrale de Huesca. Fabriqué en bois doré et polychrome, il a pour objet San Pablo, dont l'image se trouve dans la niche centrale flanquée de part et d'autre de diverses scènes de la vie du saint.

Des deux côtés du retable se trouvent les portes qui sont fermées lors de certaines cérémonies.


Formées par de grandes toiles de couleur et de grisaille, elles ont été réalisées en 1596 et constituent un élément patrimonial unique à Saragosse, parce que les seules conservées dans la ville.



L'autel, réalisé sous la direction de Jerónimo Cósida entre 1569 et 1572, a été réalisé en pierres de taille recouvertes d'or blanc, inspiré de la cathédrale de la Seo.


À titre de curiosité, à José de Goya , le père du célèbre peintre Francisco de Goya, avait été attribué l'apport en or des sculptures lors de la mise au concours pour sa réalisation.


Une douzaine de chapelles entourent l'édifice et sont dotées de retables d'un certain intérêt.

Au dos du tabernacle se trouve une peinture de Jerónimo Cosida, réalisée au XVI° siècle de style maniériste, la Inmaculada Concepción, avec la Vierge entourée des Patriarches de l'Ancien Testament et des Docteurs de l'Église.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#sanpabloapostol, #goya, #zaragoza, #aragon