• Christian B.

Sur les Monts

Mis à jour : avr. 21


À deux pas du centre-ville de Chambéry, la forêt des Monts se trouve sur un affleurement rocheux calcaire parsemé de pelouses sèches, dernier ressaut du massif du Revard.

Elle domine la cluse de Chambéry sur près de quinze hectares.

Bien qu'ayant vécu par intermittence dans la cité ducale depuis une quarantaine d'années, je n'avais jamais mis les pieds sur ces Monts, aussi ce jeudi après-midi, est-ce avec plaisir que je suis allé à sa découverte avec ma complice habituelle venue depuis Grenoble.


Des nombreux circuits tracés ici, j'ai choisi celui permettant d'en faire le tour, nous sommes donc partis du parking proche de l'église de Bassens (320 m).


Un balisage nous a conduits à la chapelle Saint-Saturnin au fond d'une gorge (411 m) dominée par les falaises de Verel-Pragondran et au-dessus par le Nivolet (1.547 m) et sa gigantesque croix (illuminée la nuit par EdF).


Dans ce défilé Saturnin, premier évêque de Toulouse, aurait renversé une statue de Saturne et fait jaillir une eau miraculeuse du rocher près de la grotte : plus tard, après son martyr on aurait construit un oratoire dans la grotte en sa mémoire.


Puis une grimpée assez raide et un peu humide nous a amenés sous le sommet des Monts (560 m) que nous avons laissé de côté pour gagner le premier belvédère d'une série de six rencontrés au cours de notre balade, le Belvédère de la Croix Rouge (550 m) offrant un superbe point de vue sur la cluse de Chambéry.




Plus loin, c'est un autre point de vue qui s'offre aux randonneurs et aux promeneurs depuis la Croix de Saint Concord (un illustre inconnu !) suivi du Belvédère de Côte Rousse (505 m), du Belvédère de Racine (490 m) et celui du Piot (392 m) dans un cheminement traversant des zones boisées entrecoupées de prairies.

Enfin le belvédère de Chantemerle (361 m) sera le dernier de notre parcours.

D'ici, le point de vue est exceptionnel sur la ville de Chambéry et surtout sur sa rotonde ferroviaire unique en France.

Elle a été construite entre 1906 et 1910, recouverte d'une charpente métallique articulée de type Eiffel. Classée monument historique en 1984, elle a été restaurée progressivement par la SNCF.

L'après-midi étant bien avancé, pour revenir à notre point de départ, une série de petites rues bien tranquilles a fait l'affaire quoi que le balisage le plus souvent soit absent.


Date 11/10/2018 Distance 7,9 km, temps 2 H 31 (hors arrêts), D+ & D- 373 m, difficulté T1. Carte IGN 3332 OT Chambéry – Aix-les-Bains – Lac du Bourget

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#chambery, #lesmonts, #saintsaturnin, #rotonde

91 vues2 commentaires