• Christian B.

Magdeburg #1

Mis à jour : avr. 21


Fondée par Otton I° au x° siècle, Magdebourg, la capitale de la Saxe-Anhalt, a été anéantie à 90% par les bombardements de la seconde guerre mondiale mais par miracle sa cathédrale gothique, l'une des plus célèbres d'Allemagne et le couvent Unser Lieben Frauen, sont restés quasiment intacts.


Après avoir traversé le pont sur l’Elbe, orné de quelques statues, c'est donc vers la vieille ville et sa cathédrale que nous nous sommes dirigés.


La Magdeburger Dom (dédiée à St Maurice et Ste Catherine) est connue pour être la première cathédrale gothique d'Allemagne.




La cathédrale et son cloître roman regorgent de trésors architecturaux, bas-reliefs, chapiteaux et sculptures comme celle du portail du Paradis avec les statues des vierges sages et des vierges folles dont les visages sont encore très expressifs malgré la patine du temps.


L'église renferme la tombe d'Otton I°, des sarcophages ou plaques tombales d’archevêques et de prélats ainsi que des chaires sculptées du XIII° siècle.

Le monument aux Morts de la Première Guerre Mondiale d'Ernst Barlach, plein d’humanité, est très émouvant.

Le sculpteur, devenu pacifiste après cette Première Guerre mondiale, a choisi de montrer la douleur et la souffrance causées par la guerre au lieu de glorifier les morts et la Nation comme ses commanditaires l'avaient souhaité, une interprétation qui a été très critiquée à l'époque notamment par les nazis qui ont démonté l'œuvre.

Un éclairage judicieusement installé sous le grand orgue fait ressortir l’harmonie de cette partie.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#magdeburg, #magdeburgerdom #ottonI, #ernstbarlach, #elbe