• Christian B.

Sur la Kystriksveien #1

Mis à jour : janv 5


Ici, au niveau du Cercle Polaire Arctique, quand il s'agit d'aller vers le nord ou revenir vers le sud, on a le choix entre la route 17 qui serpente entre les îles de la côte ou la E6, la route de l'Arctique, telle que nous l'avons suivie depuis Narvik jusqu'à Fauske.

Lorsqu'on a du temps, et nous en avons, la question ne se pose pas, il faut s'engager sur la route 17, la Kystriksveien (en français la route de la côte) qui fait 670 kilomètres depuis Bodø jusqu'à Steinkjer au nord de Trondheim.

La Kystriksveien, virageuse à souhait, se glisse entre chaque interstice d'une côte découpée au couteau, mais avec des paysages splendides.

Il faut voir les montagnes aux sommets enneigés plonger dans la mer tandis que la route ondule pour suivre le relief.

On retrouve rarement ailleurs des paysages comme ici où la montagne et la mer sont réunies dans un écrin de verdure.

Durant trois longues journées, la Kystriksveien nous a fait passer au travers des 14.000 îles de la région, des îles qui semblent flotter au milieu de nulle part.

Pas des petites îles toutes plates telles que l'on est habitué à les voir au large des côtes de l'hexagone, mais des îles hautes comme des volcans émergés de la mer et pointant leurs sommets vers le ciel.

Le cercle polaire arctique (66° 33' 47,445 de latitude nord) se franchit lors d'une longue traversée en ferry, entre Jektvik et Kilboghavn, il est matérialisé - si on peut dire - par une jolie structure métallique implantée sur la côte et qu'on aperçoit depuis le bateau.

→ Les photos peuvent être regardées en grand format : clic sur la photo, puis nouveau clic sur la petite image.

Article Précédent Accueil Article suivant

#kystriksveien, #cerclepolaire, #bodo, #steinkjer #trondheim, #norvege