• Christian B.

Atacama ~ Une journée dans la Valle de la Luna

Mis à jour : avr. 18


En pleine Cordillera de la Sal, la Valle de la Luna, proche de San Pedro de Atacama, est certainement l'un des endroits les plus insolites du continent sud-américain.


Toute la région serait le fond d'un lac ancien soulevé par le jeu des plaques tectoniques qui ont façonné les montagnes.


Ici, il n'est pas tombé une seule goutte d'eau depuis des temps immémoriaux, pas une plante, pas un insecte, rien que le vent qui sculpte infatigablement la terre saline en des formes étranges aux couleurs sombres et inquiétantes, surtout en fin d'après-midi, au coucher du soleil.


La vallée, au cœur de la Reserva Nacional Los Flamencos, fait rêver.


Nous avons débuté bien avant l'aube notre (très longue) journée au Mirador de Ckari d'où la vue est époustouflante pour y assister au lever du soleil sur la Cordillera de Domeyko, sur la Cordillera de la Sal et, en contrebas, sur la Valle de la Luna.


Séquence frissons pour qui s'aventure sur la Piedra del Coyote qui déborde largement sur le vide.

Nous resterons là deux bonnes heures à admirer les reliefs et les formations géologiques hallucinantes aux couleurs changeantes au fur et à mesure que le soleil s'élève alors qu'au loin trône le majestueux et impressionnant volcan Licancabur (5.920 m).


Dans l'après-midi, c'est dans la Valle de la Luna elle-même que nous pénétrons en débutant par la visite de la Caverna de Salaire, un canyon très étroit avec des passages dignes de la spéléologie.


Plus tard, une autre balade nous conduit sur les crêtes avoisinantes.


La vue sur tout le paysage alentour, la Grande Dune et l’Amphithéâtre, est grandiose ainsi que depuis Las Tres Marias, une autre formation géologique notable dans ce parc.


Mais c’est avant le coucher de soleil que la vallée prend les plus belles couleurs à la faveur de la lumière du soir et, du sommet du Mirador Achaches, un spectacle de folie nous est livré.


D’un côté, le soleil se couche derrière les reliefs de la vallée recouvrant de couleurs douces et dorées la Grande Dune, de l’autre, un ciel dégradé allant du bleu au violet, avec des notes d’orange et de rose, teinte le volcan Licancabur. Hallucinant !


Nous sommes repartis de là vers San Pedro avec des étoiles plein la tête !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 5,29 minutes ) ci-dessous.

Article Précédent Accueil Article suivant

#valledelaluna, #ckari, #cordilleradedomeyko #cordilleradelasal, #atacama #sanpedrodeatacama, #licancabur, #desert, #chili