• Christian B.

Atacama ~ Sous le volcan

Mis à jour : avr. 18


Faudrait passer la frontière / Aller au-delà / Sans faux pas / Voir ce qu’il y a juste derrière… (Donoré – Passer la Frontière).

Passons donc la frontière pour aller découvrir l’Altiplano Bolivien.

Nous sommes au milieu de nulle part, nos chauffeurs chiliens, Luis et César et leurs confortables véhicules 4x4, ont remplacé l'équipe chilienne.


Nous avançons d'une dizaine de kilomètres pour atteindre notre refuge où nous passerons la nuit, situé dans la Reserva Nacional Eduardo Avaroa au bord de la Laguna Blanca (4.300 m) alors que souffle un vent soutenu.


Ce refuge de montagne très simple est néanmoins situé au cœur d’un paysage une nouvelle fois irréel dont nous allons profiter pleinement, la fin d’après-midi étant dédiée à la découverte des environs.


Dominé par le volcan Licancabur (5.920 m), la magnifique Laguna Verde (4.325 m) doit son nom à l'extraordinaire couleur verte due à l'importante concentration en carbonate de plomb, de souffre, d'arsenic et de calcium, l'idéal pour prendre son bain !


Voisine de la Laguna Verde, la Laguna Blanca doit également son nom aux minéraux présents dans ses eaux et contrairement à la Laguna Verde où ils sont absents, ici les flamants andins y sont nombreux.

On ne se lasse pas de profiter des jeux de couleurs et des reflets de cette lagune alors que les flamants andins sont une nouvelle fois présents…


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel (4,55 minutes) ci-dessous.


Article Précédent Accueil Article suivant

#lagunaverde, #lagunablanca, #licancabur #flamanstandins, #altiplano, #atacama, #desert, #bolivie