• Christian B.

Atacama ~ Désert, lagunes, flamants, etc.

Mis à jour : nov. 9


Après les heures passées devant la Laguna Colorada, nous reprenons notre route vers le Nord, traversant le Desierto Siloli, considéré comme l'un des plus arides du monde, pour rejoindre l’Árbol de Piedra (4.520 m). Les couleurs sont magnifiques…

Ce fameux « arbre » de pierre est une formation géologique aussi surprenante que gracieuse, façonné par l’érosion éolienne au fil du temps, le vent soufflant fort dans la région !

Nous poursuivons notre route par une piste assez mauvaise et étroite qui se faufile dans un canyon.

Nous nous y arrêterons pour pique-niquer à l'abri du vent toujours puissant tout en observant le manège de deux viscaches.

Et puis nous repartons et débouchons sur la première d'une série de cinq lagunes, les « bijoux » de l’Altiplano, elles seront le prétexte à de plusieurs arrêts pour de belles séances photographiques en jouant avec la lumière.

La Laguna Hedionda accueille les trois espèces de flamants de l'Altiplano : le Flamenco Andino (yeux sombres et pattes jaunes), le Flamenco de James (yeux sombres et une sorte de masque sur son bec et pattes rouges), et le Flamenco Chileno (albinos, yeux blancs, pattes grises avec doigts et articulations rouges).

Après ces merveilleuses lagunes, nous passons sous le volcan Ollague (5.865 m) à cheval sur la frontière Boliviano-Chilienne, il est d'ailleurs possible d’atteindre son sommet par une piste desservant une mine de souffre encore en activité alors que le volcan l'est aussi !

Enfin, c'est une piste parfois peu marquée qui nous fait traverser le Salar de Chiguana pour arriver en fin de journée à San Juan de Rozado à 3.600 mètres d'altitude, un petit pueblo d'un millier d'habitants qui se consacrent à la culture du quinoa.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#laguna, #hedionda, #flamants, #siloli, #altiplano #sudlipez, #sanjuanderozado, #deser, #tbolivie