• Christian B.

Balade à L'Épion

Mis à jour : avr. 18


Où aller alors que la neige a bien fondu en ce début mars ? Notre choix se porte sur L’Épion (1.422 m), une petite « bosse » sur le sentier qui mène en été depuis le col du Frêne (950 m) à la Dent d’Arclusaz (2.041 m) par son raide versant ouest.


Le sentier débute directement en forêt où la neige - gelée - est peu présente, nous permettant de laisser les raquettes sur le sac (et elles le resteront toute la balade !).


Plus loin, la montée est assez rapide en suivant la crête de la Via à travers la forêt, clairsemée et très belle en ce moment.



Par instants, on domine le petit village de Routhennes alors que se découvrent en arrière-plan le Mont Morbié où j'étais il y a trois semaines et le Colombier d'Aillon.



Nous débouchons de la forêt dans l'alpage une heure et demie plus tard mais malheureusement la bosse de l'Épion est dans les arbres n'offrant pas le point de vue espéré.


La halte pique-nique à l'abri du vent sous le chalet de l'Épion sera courte, il est temps de rentrer car le ciel déjà bien gris au cours de notre balade, semble présager l'arrivée du mauvais temps.


Plutôt que de reprendre pas le chemin de l’aller, nous suivrons la raide piste qui dessert l'alpage.


Date 06/03/2019, départ 9 H 40, retour 13 H 05, temps 5 h 50 (plus arrêts), distance 7,2 km, difficulté T2, D+ / D- 498 m,

Carte IGN 1/25.000 3432 OT Massif des Bauges

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#epion, #routhennes, #frene, #bauges, #savoie