• Christian B.

Bonneval sur Arc

Dernière mise à jour : 10 déc. 2021


En 1957, après qu’une crue torrentielle de l’Arc ait détruit la moitié du village, les habitants décidèrent de reconstruire et de diversifier leur activité.


Ils vont jusqu’à s’endetter pour construire des chalets en pierres de taille destinés à la location en gîtes touristiques.

En 1968, la commune empruntera à son tour pour créer, autour du hameau de Tralenta, une véritable petite station de ski avec toutes ses infrastructures


Bonneval-sur-Arc a réussi le pari d’associer autour de son église Notre-Dame de l’Assomption, rusticité, nature et convivialité autour d’une activité dont la modernité ne cesse de se renouveler.


À Bonneval, les maisons n’ont pas de numéro mais portent des noms.


Ces habitations, regroupées en hameaux, sont faites de pierres liées à la chaux qui forment des murs épais ( 80 cm d’épaisseur en moyenne ! ).


Les charpentes en mélèze soutiennent les toits de lauzes dont la pause est un art, tant il faut pouvoir assurer étanchéité et esthétique à la fois. Les cheminées en pierre, typiques de l’architecture savoyarde, sont comme couvertes d’un chapeau.

On comprend que ce charmant village savoyard soit inscrit sur la liste des Plus Beaux Villages de France.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article suivant

111 vues20 commentaires

Posts récents

Voir tout