top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Carnets du Danemark ~ Le Rubjerg Knude Fyr

Dernière mise à jour : 19 févr. 2023

Poursuivant sur la route Marguerite en direction de Hirtshals, du Børglum Kloster, nous rejoignons la côte et, une quinzaine de kilomètres plus loin, nous nous arrêtons pour aller voir ce fameux phare mangé par les dunes, le Rubjerg Knude Fyr.

Une petite route conduit à un parking en pleine nature et de là, en suivant une piste puis un sentier, on atteint le phare en escaladant la dune plutôt raide dominant la mer du Nord à 65 mètres de hauteur; pour un peu on se croirait à la dune du Pyla...


On sait comment on se comporte dans une dune de sable que l’on essaie de gravir, deux pas en avant, un pas en arrière… Il y a du vent de face et du sable fin fouette le visage, fait grincer les dents, rentre dans les yeux, et …. dans le mécanisme des appareils photos si on n’a pas pris soin de le cacher sous le blouson !


Datant de 1900, le phare était situé 200 mètres à l’intérieur des terres, en arrière d’une dune qui a commencé à reculer sous l’effet du vent, le sable s’accumulant autour de la tour.


Tous les efforts pour préserver l’ouvrage ayant été vains, le combat a été abandonné et le phare n’étant même plus visible depuis la mer, a été définitivement éteint en 1968.


Les bâtiments réservés au personnel furent alors transformés en musée qui dut lui aussi fermer lorsque le sable commença à les ensevelir.


Avec la pression du sable, il était prévu que le phare tombe dans la mer autour de 2023, cependant, le bâtiment étant devenu une importante attraction touristique de la région, la commune a lancé en 2018 un projet visant à le déplacer de 70 mètres vers l'intérieur des terres, ce qui a été réalisé en octobre 2019 après plusieurs mois de préparation. Depuis, c’est un but d’excursion assez prisé.


Nous voilà donc là-haut et que ce soit du sommet des dunes ou plus encore du haut du phare, le point de vue sur la mer du Nord est superbe en cette fin de journée.


Un peu à regret, nous ne pourrons nous attarder, la fraîcheur de la température et de gros nuages annonciateurs de pluie nous font quitter les lieux.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


171 vues13 commentaires

Posts récents

Voir tout

13 Kommentare


Chantal Le Cabec
09. Nov. 2021

Finalement, c'est comme chez nous, le sable n'en fait qu' à sa tête et s'étend à loisir. Si le phare n'avait plus un intérêt primordial pour les marins, il était judicieux de le transformer en musée! Ainsi, il n'était ni détruit, ni abandonné. Bises. Ch

Gefällt mir

dupraz73
dupraz73
09. Nov. 2021

Bonjour Christian

Ce phare me fait penser au phare de la Coubre, à l'entrée de la Gironde. A cet endroit, le premier feu, il y a quelques centaines d'années, était à 2 km en mer ! A ma première classe de mer, le blockhaus qui se trouvait devant, était en équilibre 2 m au dessus de la plage. Une quinzaine d'années plus tard, il avait disparu, englouti dans le sable ! Même s'ils sont très violents, j'aime bien ces paysages. Amicalement


jean paul

Gefällt mir

Dédé
Dédé
08. Nov. 2021

Il y en a qui déplacent des montagnes... et d'autres des phares. :-) Il est en tous les cas magnifique dans son écrin de sable. Bises alpines et bonne semaine.

Gefällt mir

jpzeiss2
jpzeiss2
08. Nov. 2021

Hello,

Cette dune nous avait donné l’impression de relief , voir d'altitude dans ce plat pays. LOL. Les bâtiments du musée avaient été rasés pour assurer la sécurité des curieux qui montaient sur les toits et passaient au travers car le sable les recouvraient. .

Gefällt mir

Martine Varenne
Martine Varenne
08. Nov. 2021

J'espère que tu as creusé pour désensabler ce phare. Un peu tous les jours!!!

Gefällt mir
Christian B.
Christian B.
08. Nov. 2021
Antwort an

😀 😁 😂 🤣

Gefällt mir
bottom of page