top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Dans la peuffe et sous le soleil à la pointe de l'Armelaz

Dernière mise à jour : 25 mars

La pointe de l’Armélaz n’était pas vraiment le but de notre bambée de ce début février puisque l’objectif était la Croix de la Buffaz ( 1.880 m) au départ du lac du Loup ( 1.481 m ), mais la petite route qui mène au point de départ était interdite dès la sortie du hameau de Bonvillard ( 1.345 m ), et le sera jusqu’à la fin de l’hiver ce que confirme un arrêté municipal pris il y a peu.


Si nous partions d’ici à pied, raquettes sur le sac, il nous faudrait ajouter trois kilomètres et 150 mètres de dénivelé supplémentaires à notre balade déjà conséquente aussi décision est prise de redescendre dans la vallée de la Maurienne et acter un plan B.


Nous remontons donc au col du Chaussy ( 1.533 m ) par Montpascal, la pointe de l’Armelaz visitée l’an passé début février comme je l’ai raconté dans ce billet étant notre nouvel objectif.


Du coup, nous démarrons assez tard mais la balade est courte. Une piste pastorale, transformée en piste de ski de fond durant l’hiver mais sans un quidam ce jour, mène en pente régulière et douce au chalet du Mélèze ( 1.615 m ) après quoi il faut remonter des pentes plus soutenues qui, orientées au nord, ont conservé une chouette peuffe.*


Un peu moins d’une heure et demie plus tard, nous sommes à la croix du Chal à quelques mètres du sommet du superbe belvédère ( 1.840 m ).


Le panorama qui se découvre s'étend loin vers le sud, depuis le nord de la chaine de Belledonne jusqu'aux Grandes Rousses et les Aiguilles d’Arves alors que vers le nord, ce sont les sommets de la chaîne de la Lauzière qui s’aperçoivent avec, plus près de nous, le sommet du Grand Coin ( 2.730 m ).


Après une large demi-heure passée à admirer ou photographier, nous redescendons vers le refuge du Méleze et s’il est fermé à cette saison, une table de pique-nique est fort opportunément accessible, nous y ferons la pause avant de retourner vers la vallée ravis de notre journée au « paradis » comme la gérante l’a écrit sur l’affichage du foyer de ski de fond.

Peuffe = neige poudreuse


Date 04/02/2022, départ 10 h 05, retour 13 h 25, temps 3 h 20 ( arrêts inclus ), distance 4,6 km, difficulté T2, D+ / D- 312 m. Carte IGN 1/25.000 3433ET Saint-Jean-De-Maurienne/Saint-Francois-Longchamp/Valmorel

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [ clic ]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 4,25 minutes ) ci-dessous.




154 vues19 commentaires

Posts récents

Voir tout

19 opmerkingen


mouneluna77
mouneluna77
08 mrt. 2022

brrrrrrrrrr ! il ne doit pas faire chaud, mais la visite est belle et toute cette neige ...... bonne soirée bises

Like

Chantal Le Cabec
08 mrt. 2022

Heureusement que tu es assez malin et prévoyant pour avoir un plan B, tu es ainsi victorieux des aléas de la montagne!

J'adore le comparatif du drone et de l'avion de ligne! Bon d'accord, la hauteur de vol n'est pas la même! Mais c'est super de les avoir dans le même espace visuel. Bises. Ch

Like

Gilbert Chabassol
Gilbert Chabassol
07 mrt. 2022

Ah c'est sûr Christian que dans la neige poudreuse (Teuf ou teuffe... ) ça doit être un sacré régal de te suivre dans ce spectacle grandiose tout en blancheur et bleu azur ! Et impressionnantes tes photos avec ton petit espion du ciel ! Gilbert

Like

Zette Savoie
Zette Savoie
07 mrt. 2022

Bonjour Christian

j'ai fais un petit tour chez toi

la balade du Granier devait être superbe elle aussi malgré le froid

bonne semaine bisous

Like

canadian.attitude
canadian.attitude
07 mrt. 2022

Bonjour "Cher Baroudeur"

Tu me fais connaitre un endroit fort joli. Magnifique reportage, vues extraordinaires avec ton super Zozio ! Je comprends ton bien-être. Bises des Alpes du Sud

Like
bottom of page